Cet article date de plus de neuf ans.

Mayotte : le bébé qu'on croyait mort au centre de rétention est en fait mort en mer

Le nourrisson de deux mois retrouvé mort au centre de rétention de Mayotte dans la nuit du 15 au 16 août, était en fait décédé en mer précédemment. La mère avait caché sa mort car elle craignait d'être expulsée.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L'information avait déclenché la colère des associations et du Défenseur des droits. Dans la nuit du 15 au 16 août, un nourrisson de deux mois avait été retrouvé mort au centre de rétention administrative de Mayotte, après un voyage avec sa mère sur un bateau d'immigrants clandestins.

Selon les résultats de l'autopsie et les aveux de la mère, l'enfant était en fait mort au cours du voyage en mer, indique le quotidien Le Monde . La mère, âgée de 17 ans, a expliqué avoir dissumulé sa mort, en similant un allaitement, jusqu'à ce qu'une infirmière vienne la voir en rétention. La mère craignait en fait d'être expulsée si elle disait que son bébé était mort.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.