VIDEO. Vallaud-Belkacem se défend d'avoir fait de la propagande

"Il ne s'agissait pas de propagande, il n'y a pas eu de débat engagé après cela", a déclaré la porte-parole du gouvernement, répondant aux accusations de l'ex-ministre Christine Boutin.

Francetv info

Najat Vallaud Belkacem, porte-parole du gouvernement, a répondu dimanche 6 janvier à l'ex-ministre Christine Boutin qui l'accuse d'avoir fait du prosélytisme dans un collège public sur la question du mariage des homosexuels.

"Il ne s'agissait pas de propagande, il n'y a pas eu de débat engagé après cela", a déclaré la ministre du Droit des femmes. "Je suis une intervenante extérieure qui vient exceptionnellement dans un collège, avec une association présente ce jour-là, parler de la lutte contre l'homophobie, a-t-elle détaillé. Et au détour de l'échange, je réponds à la question d'un élève. Objectivement, si vous appelez ça de la propagande, la propagande commence très tôt", a-t-elle expliqué.

"Je crois que le ministre de l'Education nationale a très bien fait de rappeler les règles qui s'appliquent à tous les établissements, a estimé la porte-parole du gouvernement parce qu'au fond, il faut que nous veillons à ce que tous les enfants puissent se voir inculquer les mêmes valeurs : des valeurs d'humanisme, tout simplement".

Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, à Paris, le 30 novembre 2012.
Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, à Paris, le 30 novembre 2012. (CHESNOT / SIPA / SIPA PRESS)