VIDEO. Peillon et le mariage des homos : "Il n'y aura pas de guerre scolaire"

Le ministre de l'Education a réitéré ce matin sur RTL son opposition à l'organisation de débats sur le mariage pour tous dans les écoles, au nom du principe de neutralité.

Francetv info

Vincent Peillon persiste et signe. Interrogé lundi 7 janvier sur RTL, le ministre de l'Education nationale a de nouveau déclaré son opposition à voir organisés des débats sur le mariage homosexuel dans les écoles, comme le souhaitent les responsables de l'enseignement catholique. Accusé de "raviver la guerre scolaire", le ministre réfute et brandit le principe de neutralité qu'il oppose au prosélytisme.

Un argument mis à mal par la polémique qui entoure Najat Vallaud-Belkacem. L'ex-ministre UMP Christine Boutin accuse la porte-parole du gouvernement d'avoir fait du prosélytisme dans un collège public sur la question du mariage pour tous. Vincent Peillon l'a défendue lundi sur RTL en déclarant : " Entre 8 000 débats scolaires et répondre à la question d'un élève en quelques secondes, oui, il y a une différence."

Vincent Peillon, ministre de l\'Education, le 19 décembre 2012 à l\'Elysée.
Vincent Peillon, ministre de l'Education, le 19 décembre 2012 à l'Elysée. (BERTRAND GUAY / AFP)