VIDEO. La Nouvelle-Zélande légalise le mariage des homos avec un chant maori

Les députés néo-zélandais ont entonné une chanson d'amour traditionnelle, dont les dernières paroles sont : "Je pourrais mourir d'amour pour toi".

La Nouvelle-Zélande est devenue, mercredi 17 avril, le treizième pays dans le monde à légaliser le mariage des homosexuels. Le vote a été salué par les députés et le public, qui ont entonné une chanson d'amour traditionnelle, "Pokarekare Ana", dont les dernières paroles sont "Je pourrais mourir d'amour pour toi". La loi a été votée un peu plus d'un quart de siècle après la dépénalisation de l'homosexualité, en 1986.

Cette réforme, défendue par le Premier ministre de centre droit John Key, a été portée par Louisa Wall, députée homosexuelle du Parti travailliste, principale formation d'opposition. "La loi considérait les Néo-Zélandais homosexuels comme des êtres inférieurs à l'être humain, aux autres citoyens. Ce texte permet de s'assurer que l'Etat ne discrimine aucune catégorie de population" en fonction de son orientation sexuelle, a-t-elle fait valoir. Le texte a toutefois rencontré une forte opposition, notamment du groupe Family First, qui accuse les responsables politiques de miner l'institution traditionnelle du mariage sous la pression des militants homosexuels.

Capture d\'écran montrant la députée Louisa Wall, lors d\'un chant maori au parlement néo-zélandais, le 17 avril 2013, après le vote légalisant le mariage des homosexuels.
Capture d'écran montrant la députée Louisa Wall, lors d'un chant maori au parlement néo-zélandais, le 17 avril 2013, après le vote légalisant le mariage des homosexuels. (YOUTUBE / FRANCETV INFO)