VIDEO. À Sydney, un couple de manchots homosexuels a adopté un poussin

Les scientifiques ont observé que l'homoparentalité est un comportement fréquent chez les manchots. 

BRUT

Sphen et Magic ont pu bâtir un nid et former une famille. Les deux manchots papous vivant au Sea Life Aquarium de Sidney ont développé une belle affinité. Les soigneurs ont alors pris l'initiative de leur confier un œuf abandonné en espérant qu'il puisse être élevé par ce "couple homosexuel". Et l'expérience s'est avérée réussie puisque le petit a aujourd'hui 3 mois et est en parfaite santé.

Pas étonnant pour la soigneuse Laetitia Hannan qui précise qu'"il n'y a pas de véritable différence dans le soin donné à la progéniture entre mâles et femelles."

Un phénomène récurrent

Bien qu'insolite, l'idylle de Sphen et Magic n'est pas un cas isolé. L'homoparentalité n'est pas rare chez les manchots. Depuis plus d'un siècle, ce comportement est observé par les scientifiques : "Il est fréquent d’avoir des couples de deux mâles ou de deux femelles qui se font la cour ou se comportent en parents", explique Laetitia Hannan. 

Cependant, ce phénomène est plus courant chez les manchots vivant en captivité.

Les scientifiques ont observé que l\'homoparentalité est un comportement fréquent chez les manchots. 
Les scientifiques ont observé que l'homoparentalité est un comportement fréquent chez les manchots.  (BRUT)