DIRECT. La loi de bioéthique est "une chance, et même un privilège pour notre société", déclare Agnès Buzyn en ouverture des débats à l'Assemblée nationale

Le projet de loi doit ouvrir la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

La loi de bioéthique est "une chance, et même un privilège pour notre société". C'est par ces mots qu'Agnès Buzyn a ouvert les débats à l'Assemblée nationale, mardi 24 septembre en milieu d'après-midi. La ministre de la Santé a également tenu à défendre sa méthode : "Nous avons privilégié l’échange à l'affrontement. [...] j'ai acquis une certitude : il n'y a pas d'un coté les tenants de l'ordre morale et de l'autre des aventuriers imprudents." Suivez l'examen du projet de loi dans notre direct. 

 Le projet compte 32 articles. Ils traitent notamment de la filiation, des greffes d'organes, des tests génétiques, de l'intelligence artificielle, des cellules souches embryonnaires... Ce texte doit être la première grande réforme sociétale d'Emmanuel Macron. 

 La liberté de vote est de mise pour les députés. Certaines divergences existent, non pas "entre les groupes mais à l'échelon individuel", note Agnès Buzyn. La ministre veut mettre en avant une volonté de ne pas "heurter" les parlementaires et, à travers eux, la société, face à des "émotions" liées à "des histoires de vie". Le verdict des députés est attendu le 15 octobre, lors d'un vote solennel.

 A droite, le texte ne passe pas. L'article 1 du projet de loi, qui ouvre la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, qu'elles soient en couple, homosexuelles ou célibataires, suscite d'ores et déjà certaines crispations dans l'opposition de droite. Une grande partie des députés Les Républicains réprouvent ce qu'ils appellent la "PMA sans père". Ils redoutent que ce texte ne mène vers la légalisation de la gestation pour autrui (GPA). Le gouvernement a rappelé plusieurs fois que la GPA restait "contraire à nos principes éthiques".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BIOETHIQUE

00h11 : Il est plus de minuit, voici les titres de cette fin de soirée :

La présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a annoncé l'ouverture d'une enquête en vue d'une destitution de Donald Trump. Le chef d'Etat américain est soupçonné d'avoir poussé son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky d'enquêter sur Joe Biden, candidat à l'investiture démocrate pour la campagne présidentielle de 2020. C'est le début d'une longue procédure, risquée, qui a peu de chance d'aboutir.

• Les discussions sur le projet de loi de bioéthique ont débuté aujourd'hui à l'Assemblée. Les députés entameront finalement les débats sur l'article 1 du projet de loi, concernant la PMA, demain.

C'est un Euro parfait pour l'Equipe de France de volley-ball ! Les Bleus ont rejoint le dernier carré, avec la manière, en infligeant à l'Italie un nouveau 3-0 (25-16, 27-25, 25-14). Ils rencontreront la Serbie, vendredi.

La Cour suprême britannique a jugé que la décision de Boris Johnson de suspendre les travaux du Parlement britannique ne reposait sur aucune base légale.

22h46 : Agnès Thill a été exclue du groupe LREM mais elle est toujours députée et à ce titre elle a le droit de prendre part aux débats. En tant que non inscrite, toutefois, elle dispose d'un temps plus court que les autres députés.

22h43 : A quelle titre elle intervient si elle n'est plus LREM ?

22h42 : Bonsoir @anonyme, vous pouvez suivre les débats sur le projet de loi de bioéthique ici-même. Et d'une manière générale, les séances publiques de l'Assemblée nationale sont filmées et diffusées en direct sur le site de l'Assemblée.

22h39 : Peut-on suivre les débats en vidéo ??

22h29 : Agnès Thill va prendre la parole. Cette ancienne députée LREM, farouchement opposée à la PMA, a été exclue du groupe de la majorité en juin en raison de ses propos homophobes.

22h15 : Au tour de la députée de la France insoumise Danièle Obono de prendre la parole.

22h14 : Nous évoquions un peu plus tôt la motion de rejet préalable déposée par la députée Emmanuelle Ménard. Elle a été rejetée par 130 voix contre et 11 voix pour. Pour savoir qui a voté quoi, c'est ici. Notons que l'ex-LREM Joachim Son-Forget, l'élu RN Sebastien Chenu et les députés LR Thibault Bazin et Valérie Boyer ont voté pour cette motion de censure.

22h11 : "Aujourd’hui, malgré le fossé qui me sépare du gouvernement et de la majorité, j’ai décidé de soutenir ce projet de loi", a déclaré Maxime Minot, député LR.

22h33 : Bonsoir @anonyme, les débats ont repris un peu tard. Marine Le Pen ne s'est pas encore exprimée. Le jeune député LR Maxime Minot, favorable à la PMA pour toutes, est à la tribune.

22h09 : Qu'a dit Marine Le Pen ainsi que les autres députés invités à la tribune ce soir ? Ils ne sont pas encore passés ?

22h04 : Il est 22 heures, voici les titres :

• Les discussions sur le projet de loi de bioéthique ont débuté aujourd'hui à l'Assemblée. Les députés doivent entamer les débats sur l'article 1 du projet de loi, concernant la PMA, ce soir. Notre journaliste Jean-Loup Adénor est sur place. Suivez notre direct.

La Cour suprême britannique a jugé que la décision de Boris Johnson de suspendre les travaux du Parlement britannique ne reposait sur aucune base légale. Le speaker de la Chambre des communes a appelé les députés à siéger à nouveau dès demain matin. Suivez notre direct.

La présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi va annoncer l'ouverture d'une enquête, première étape d'une procédure de destitution visant Donald Trump, selon plusieurs médias américains, dont le New York Times et le Washington Post.

Une superstructure baptisée France Médias va chapeauter Radio France, France Télévisions, l'INA et France Médias Monde (qui regroupe la radio RFI et France 24), a appris franceinfo.

21h39 : Contrairement à ce que nous avions lu, les députés comptent entamer dès ce soir l'examen des articles du projet de loi de bioéthique. Notre journaliste Jean-Loup Adénor se prépare à suivre les débats.

21h11 : Bonsoir @anonyme, mes collègues Jean-Loup Adénor et Valentine Pasquesoone sont mobilisés pour suivre les débats autour du projet de loi de bioéthique, qui vont durer plusieurs semaines. Sur notre site, vous pouvez également écouter les interventions de tous les invités de la radio franceinfo qui expriment librement tous les points de vue sur le projet de loi. Si vous souhaitez vous faire une idée de la façon dont nous traitons le sujet, voici déjà plusieurs de nos articles :


• PMA, filiation, dons de sperme... Quels sont les points sensibles du projet de loi de bioéthique ?

• VIDEO. C'est quoi, la procréation médicalement assistée ?

• Bioéthique : que prévoit le projet de loi en matière de recherche sur les embryons et cellules souches embryonnaires ?

• PMA post-mortem, maternité partagée... Quelles sont les dispositions qui ne figurent pas (encore) dans la loi de bioéthique débattue à l'Assemblée ?


20h38 : Et vous en rendrez compte objectivement bien sûr

21h10 : Bonsoir@anonyme, la séance de débats à l'Assemblée nationale est suspendue et reprendra à 21h30, jusqu'à environ minuit, me souffle mon collègue Jean-Loup Adénor, qui est sur place. Mais les députés n'entreront pas dans vif du sujet ce soir. Plus de 600 amendements concernent le seul article 1er (sur la PMA). Leur examen démarrera demain et pourrait prendre plusieurs jours.

20h30 : hey France Info pouvez vous me rappeler comment ça se passe maintenant qu’on débat de la loi, ça va débattre toute la nuit ? Les amendements sont déjà déposés mais comment on valide l’un ou l’autre ? Besoin d’un sérieux rappel

21h02 : Il est 20 heures, voici les titres :

• Les discussions sur le projet de loi de bioéthique ont débuté aujourd'hui à l'Assemblée. Notre journaliste Jean-Loup Adénor est sur place. Suivez notre direct.

La Cour suprême britannique a jugé que la décision de Boris Johnson de suspendre les travaux du Parlement britannique ne reposait sur aucune base légale. Le speaker de la Chambre des communes a appelé les députés à siéger à nouveau dès demain matin. Suivez notre direct.

Une superstructure baptisée France Médias va chapeauter Radio France, France Télévisions, l'INA et France Médias Monde (qui regroupe la radio RFI et France 24), a appris franceinfo.

20h57 : La députée Emmanuelle Ménard (non inscrite, proche du RN) a déposé une motion de censure contre le projet de loi de bioéthique. Elle n'a recueilli que 11 voix sur 152 votants.

20h23 : C'est l'heure de faire le point sur l'actualité.

• Les discussions sur le projet de loi de bioéthique ont débuté aujourd'hui à l'Assemblée. Notre journaliste Jean-Loup Adénor est sur place. Suivez notre direct.

La Cour suprême britannique a considéré, aujourd'hui, que la décision de Boris Johnson de suspendre les travaux du Parlement ne reposait sur aucune base légale. Le speaker de la Chambre des communes a appelé les députés à siéger à nouveau dès demain matin. Suivez notre direct.

• Le gouvernement renonce finalement à raboter la niche fiscale pour les personnes âgées non-dépendantes. Edouard Philippe l'a annoncé aujourd'hui. Plus d'informations dans cet article.

20h22 : A la tribune de l'Assemblée, Jean-Louis Touraine, rapporteur du projet de loi de bioéthique, a cité la romancière et essayiste américaine Maggie Nelson, qui s'adresse à son enfant né d'un don dans son roman Les Argonautes : "Je veux que tu saches, tu as été considéré comme possible, jamais comme certain, mais toujours comme possible. A travers un amour parfois sûr de lui, parfois fragilisé par la perplexité et le changement, deux êtres humains ont voulu obstinément, farouchement, que tu sois".

17h22 : Bonjour @anonyme, vous pouvez suivre les débats sur le projet de loi relatif à la bioéthique dans notre direct. Vous pouvez retrouver nos articles sur le sujet ici.

17h22 : #PMABonjour, ou peut on visionner les débats de l'assemblée nationale sur la PMA ?Merci !

17h12 : Le projet de loi relatif à la bioéthique fait son entrée à l'Assemblée aujourd'hui. Pour tenter de modifier le texte, près de 2 600 amendements ont été déposés en commission spéciale. Plus de la moitié d'entre eux se concentrent sur cinq articles. Franceinfo vous présente les points sensibles du projet de loi.

19h33 : Les discussions sur le projet de loi de bioéthique ont débuté aujourd'hui à l'Assemblée nationale. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a défendu ce projet qui "est "une chance, et même un privilège pour notre société". Suivez notre direct.

17h26 : L'examen du projet de loi relatif à la bioéthique a débuté aujourd'hui à l'Assemblée nationale. Notre journaliste Jean-Loup Adenor est sur place pour nous faire suivre ce débat.

14h33 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité.

La Cour suprême a jugé "illégale" la suspension du Parlement décidée par le Premier ministre britannique, Boris Johnson. Les députés vont donc pouvoir siéger à nouveau et devraient se réunir dès demain matin. Actuellement à New York pour le sommet de l'ONU, Boris Johnson n'a pas encore réagi. Mais certains opposants appellent déjà à sa démission. Suivez notre direct.

• En Espagne, la Cour suprême a autorisé l'exhumation de l'ancien dictateur Franco. Sa dépouille pourrait être transférée dans un cimetière public, comme le souhaitait le gouvernement socialiste.


Les cheminots de la SNCF sont appelés à la grève aujourd'hui, pour protester contre la réforme des retraites. Des perturbations sont à prévoir. On vous explique pourquoi dans cet article.


L'examen du projet de loi relatif à la bioéthique débute aujourd'hui à l'Assemblée. Jusqu'au 9 octobre, les députés débattront de sujets tels que l'accès aux origines ou l'ouverture de la PMA à toutes les femmes. Franceinfo vous présente ce que le texte prévoit et ce qu'il ne prévoit pas (encore).