Mariage des homos : Caroline Fourest porte plainte après son agression lors d'une manifestation

La journaliste a été violemment prise à partie, dimanche, en marge de la mobilisation à l'appel de l'institut Civitas. 

La journaliste Caroline Fourest (au centre) et deux activistes du mouvement féministe Femen, le 18 septembre 2012 à Paris. 
La journaliste Caroline Fourest (au centre) et deux activistes du mouvement féministe Femen, le 18 septembre 2012 à Paris.  (MAXPPP)

MARIAGE ET HOMOPARENTALITE – Un jour après avoir été agressée lors d'une manifestation parisienne contre le mariage des homos, la journaliste et essayiste Caroline Fourest a annoncé, lundi 19 novembre sur Europe 1, qu'elle avait porté plainte.

"On m'a mise à terre" et "ma tête a heurté le trottoir", a raconté la journaliste, qui était présente à la manifestation organisée dimanche par l'institut Civitas, proche des catholiques intégristes, pour un documentaire sur le féminisme. Les agresseurs l'ont reconnue après lui avoir arraché son bonnet. "Nous avons été tabassées, rouées de coups et à plusieurs reprises", a-t-elle déclaré en expliquant que les activistes du mouvement féministe Femen avaient également été frappées.

"Je filmais derrière les agresseurs et quand j'ai dépassé la ligne de ceux qui étaient en train de fondre sur les activistes, en train de les mettre à terre, de leur tirer les cheveux, de leur sauter dessus, (...) ils m'ont mis des coups au dos, à la tête." Caroline Fourest a également précisé qu'"en plus des slogans sexistes et homophobes, il y avait des slogans anti-journalistes".