Des centaines d'opposants au mariage pour tous ont bravé l'interdiction de manifester à Paris

Autour de 600 personnes, selon la police, ont quitté samedi la Défense pour atteindre la Concorde alors que la préfecture de police avait interdit leur manifestation.

Des opposants au mariage pour tous, qui se surnomment \"les veilleurs\", place de la Concorde à Paris le 31 août 2013.
Des opposants au mariage pour tous, qui se surnomment "les veilleurs", place de la Concorde à Paris le 31 août 2013. (PIERRE ANDRIEU / AFP)

Ils étaient plusieurs centaines. Des opposants au mariage homosexuel ont "veillé" samedi 31 août au soir place de la Concorde à Paris, avant de se disperser progressivement et dans le calme en début de nuit. En dépit de l'interdiction de manifester par la préfecture de police de Paris, le rassemblement a attiré "environ un millier" de personnes, selon l'un des animateurs de la soirée, "autour de 600", selon une source policière.

Cette marche devait initialement passer par les Champs-Elysées, d'où l'interdiction préfectorale, en raison de la proximité de l'Elysée. "Aucun cortège n'a été détecté sur les sites concernés par l'interdiction", a signalé la préfecture dans la nuit. Ceux qui se surnomment les "veilleurs" se sont réunis sur la place située en face de l'Assemblée nationale en début de soirée, après avoir marché par petits groupes depuis La Défense. Vers 21h30, ils se sont installés près des Tuileries, surveillés de près par les nombreux CRS.

"Nous sommes décidés tous à poursuivre notre chemin"

Assis par terre, certains avec des bougies, des familles et des jeunes venus entre amis, mais aussi des prêtres en col romain ont entonné le chant scout "l'Espérance", au son de la cornemuse. Entre prises de parole et lectures entrecoupées de musique, la foule levait régulièrement les bras en silence, en guise d'applaudissements.

Selon Ludovine de la Rochère, présidente de La Manif pour tous, les "veilleurs" sont "les deux faces d'une même médaille". Et d'ajouter : "Nous sommes décidés tous à poursuivre notre chemin avec détermination."