EN IMAGES. Une semaine de marches LGBT à travers le monde

Des Philippines au Brésil, le monde entier célèbre la fierté LGBTI durant les mois de juin et juillet.

"La France est arc-en-ciel", "Mon corps, mon genre, ta gueule". Depuis le début du mois de juin et durant tout le mois de juillet, le monde entier célèbre les fiertés LGBTI (lesbiennes, gays, bi, trans, intersexe) à travers de nombreuses Gay Prides. A Paris, samedi 24 juin, ils étaient plusieurs milliers à marcher pour demander l'ouverture de la "PMA pour toutes", tandis que les Brésiliens défilaient, une semaine auparavant, pour revendiquer plus de laïcité.

En Turquie, la police a fait usage de balles en caoutchouc, dimanche, pour empêcher des groupes de manifester sur la place Taksim au centre d'Istanbul, au lendemain d'une interdiction de rassemblement décidée par les autorités locales.

120
Deux hommes s'embrassent près de la rivière Tage à Lisbonne (Portugal), le 17 juin 2017. PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP
220
Un homme prend un selfie durant la marche LGBT à Colombo (Sri Lanka), le 17 juin 2017. THARAKA BASNAYAKA / NURPHOTO
320
Un couple drapé dans un drapeau arc-en-ciel s'embrasse durant la Gay Pride de Lisbonne (Portugal), le 17 juin 2017. PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP
420
Des manifestants transgenres dansent sous le drapeau arc-en-ciel à Manille (Philippines), le 24 juin 2017. NOEL CELIS / AFP
520
A Manille (Philippines) un homme porte des pancartes "J'ai été un homophobe accroché à la Bible, pardon", "LGBT, on vous aime", le 24 juin 2017. PACIFIC PRESS / LIGHTROCKET
620
Des manifestants LGBT à la Gay Pride de Naples (Italie), le 24 juin 2017. KONTROLAB / LIGHTROCKET
720
Un membre de la communauté LGBT porte les inscriptions "Gay Pride" sur son buste à Naples (Italie), le 24 juin 2017. KONTROLAB / LIGHTROCKET
820
Un membre de la communauté LGBTI lève un drapeau arc-en-ciel à Durban (Afrique du Sudà, le 24 juin 2017. RAJESH JANTILAL / AFP
920
Des manifestants anti-LGBT brûlent un drapeau arc-en-ciel à Kiev (Ukraineà, le 18 juin 2017. GLEB GARANICH / REUTERS
1020
Des manifestants anti-LGBT marchent en marge de la Marche pour l'égalité à Kiev (Ukraine), le 18 juin 2017. GLEB GARANICH / REUTERS
1120
Plusieurs centaines de manifestants participent, vendredi 23 juin 2017, à la troisième "Pride de nuit" parisienne, à la veille de la Marche des fiertés LGBT jugée trop consensuelle et pas assez "revendicative". MICHEL STOUPAK / NURPHOTO
1220
La Marche des fiertés à Paris, samedi 24 juin 2017. GONZALO FUENTES / REUTERS
1320
Un homme participe à la Gay Pride à Paris, le 24 juin 2017. MICHEL STOUPAK / NURPHOTO
1420
La présence d'un groupe "LGBT-En Marche!" à Paris a suscité, samedi 24 juin 2017, une certaine controverse. Certains militants se sont indignés du contraste entre la présence de ce groupe et d'anciennes prises de position hostiles au mariage gay de certains membres du gouvernement. JOHN VAN HASSELT / CORBIS NEWS
1520
Des manifestants à la Gay Pride de Belgrade (Serbie), samedi 24 juin 2017. DARKO VOJINOVIC/AP/SIPA / AP
1620
Des membres de la communauté LGBT indienne à Chennai (Inde), le 25 juin 2017. ARUN SANKAR / AFP
1720
Des manifestantes s'embrassent dans un coeur à Valence (Espagne), lors de la Gay Pride, le 24 juin 2017. CITIZENSIDE/SALVA GARRIGUES / CITIZENSIDE
1820
La police bloque l'avenue Istikjlal à Istanbul (Turquie) pour empêcher la tenue de la Gay Pride, dimanche 25 juin 2017. BULENT KILIC / AFP
1920
La Gay Pride à Istanbul (Turquie) réprimée par la police, dimanche 25 juin 2017. MURAD SEZER/REUTERS
2020
La police turque a violemment empêché des manifestants de tenir la parade annuelle de la Gay Pride sur la place Taksim au centre d'Istanbul (Turquie), dimanche 25 juin 2017. BULENT KILIC / AFP