Cet article date de plus de neuf ans.

Des opposants au mariage pour tous inventent une bavure policière

Ils ont fait circuler de faux articles de presse dimanche, attestant de la mort d'un manifestant sous les coups de policiers. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La police face aux manifestants anti-mariage des homosexuels, place du Panthéon à Paris, le 17 mai 2013. (MAXPPP)

Après le détournement d'affiches et de slogans, des militants de la Manif pour tous se sont essayés au détournement de l'information. Dimanche 19 mai, des internautes présentés comme opposés au mariage des couples de même sexe ont mis en ligne de  faux articles de presse annonçant, à tort, la mort d'un militant, victimes de violences policières. Mardi 21 mai, Le Lab d'Europe 1 revient en détail sur ce canular. 

"Exclusif : un membre de la manif pour tous est mort des suites de ses blessures après une intervention policière pour le moins musclée qui a mal tourné (...)." Ainsi débute l'article que se sont partagé dimanche des opposants au mariage des homosexuels. Présenté comme un article publié sur TF1 News, il est en fait l'œuvre de militants et délivre une information inventée de toutes pièces, rapporte Le Lab. Dans la journée, un faux article du Monde.fr et un tweet évoquant une fausse information i-Télé ont également été partagés.

La fausse victime est un ancien militant UMP

Les militants à l'origine de ce cybercanular sont cependant partis d'une vraie arrestation de manifestants, survenue vendredi à Paris. Devant les caméras de télévision venues couvrir une manifestation d'opposants au mariage pour tous à proximité du Panthéon, un homme a tenté, sans succès, d'embraser une poubelle avant d'être arrêté par la police. Son interpellation a alors servi de point de départ à cette fausse bavure policière.

L'homme en question, identifié par Rue89 comme un ancien militant UMP, est bien vivant. Contactée par Le Lab lundi 20 mai, la préfecture de police de Paris a indiqué qu'il avait "été déféré au parquet". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mariage et homoparentalité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.