Crise économique : le secteur du mariage durement touché

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Crise économique : le secteur du mariage durement touché
France 3
Article rédigé par
A-C. Le Sann, N. Poulain, S. Korwin - France 3
France Télévisions

La filière du mariage se trouve dans la panade à cause de la crise économie liée à l’épidémie de coronavirus. En 2020, 40 000 mariages ont dû être annulés. L’année 2021 risque d’être encore très difficile pour les professionnels. 

Le secteur du mariage est en berne. Alors que 40 000 mariages ont dû être annulés en 2020 à cause de l’épidémie de coronavirus, certains fiancés ont pourtant maintenu leurs noces pour 2021. Ludmila Hadjeri est l’un d’entre eux. "Si je commence à me dire que ça ne va pas se faire, ça ne sert à rien que je continue les préparatifs", juge-t-elle.  

Pas le coeur à la fête

De son côté, Élodie Bansard est organisatrice de mariages. D’habitude, elle en prépare plus de 600 chaque année. Malgré la crise, elle a réussi à maintenir 70 % des mariages planifiés. Pour ce faire, elle explique qu’elle a par exemple décalé les heureux événements d’avril ou mai 2020 à l’été de la même année. Malheureusement, ses collègues du secteur du mariage ne s’en sortent pas tous aussi bien. Les DJ’s, notamment, privé de leurs prestations, n’ont guère le coeur à la fête.  



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.