Cet article date de plus de sept ans.

Manifestations un peu partout en France contre la montée du FN

Plusieurs milliers de jeunes ont manifesté ce jeudi en France contre la montée du Front national. Défilés à Paris ce jeudi après-midi, après Lyon, Marseille, Nantes, Rouen ou encore Nancy ce matin. Cette mobilisation lancée par les syndicats étudiants et lycéens est une réaction aux résultats obtenus par le FN aux élections européennes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Ils étaient entre 5.000 et 8.000 entre Bastille et République © Nathanaël Charbonnier)

C'est Paris qui a vu défiler le plus gros cortège, qui allait de Bastille à République. Environ 4.200 selon la police à 8.000 selon les organisateurs lycéens et étudiants. Des chiffres bien en deçà des manifestations monstres qui avaient suivi le 21 avril 2002, lorsque Jean-Marie Le Pen s'était hissé au second tour de la présidentielle.

En mai 2002, 1,3 millions de personnes dans les rues

Le père n'est plus le leader du FN. C'est sa fille Marine qui a pris les rênes du parti et remporté un immense succès électoral aux européennes de dimanche, le FN étant arrivé en tête avec près de 25% des voix. La mobilisation de ce jeudi était très loin de celle du 1er mai 2002 lorsqu'un million trois cent mille personnes avaient défilé dans les rues de France dont 500.000 à Paris.

 

 

 

 

 (Des milliers de jeunes dans les rues de Paris © Nathanaël Charbonnier)

 

 

 

 

Mobilisation contre l'extrême droite

Ce 29 mai, il était entre 800 et 2.000 manifestants à Strasbourg, un millier à Lyon et Toulouse, et 500 à Marseille, Nantes, Bordeaux ou Nancy, 350 à Amiens, 200 à Rouen et à peine 80 à Metz. L'Unef, les lycéens de l'UNL et de la Fidl, les jeunesses socialistes, les communistes et les écologistes mais aussi des associations comme Osez le féminisme avaient appelé à manifester avec un mot d'ordre : "Face à l'extrême droite, tous et toutes mobilisé(e)s pour l'égalité et la solidarité ".

  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.