Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Valls : les violences de la manifestation pro-Palestine "justifient d'autant plus" son interdiction

Publié
Article rédigé par
France Télévisions

Lors de la commémoration des 72 ans de la rafle du Vel d'Hiv à Paris, le Premier ministre a fait référence aux débordements de la manifestation dans la capitale.

"Ce qui s'est passé hier encore à Paris, des débordements inacceptables, justifie d'autant plus le choix qui a été fait avec courage par le ministre de l'Intérieur d'interdire une manifestation." Le Premier ministre Manuel Valls a commenté dimanche 20 juillet les affrontements de la manifestation propalestinienne qui a eu lieu samedi à Paris. Alors que le rassemblement était interdit, des échauffourées ont éclaté entre casseurs et forces de l'ordre. 

"La France ne laissera pas les esprits provocateurs alimenter je ne sais quel conflit entre les communautés", a ajouté le Premier ministre, qui s'exprimait lors de la commémoration des 72 ans de la rafle du Vel d'Hiv à Paris.

"Des faits d'une extrême gravité"

Manuel Valls a aussi évoqué les manifestations du dimanche 13 juillet. Selon le chef du gouvernement, très applaudi à la fin de son intervention, les heurts qui ont eu lieu devant deux synagogues en marge d'une manifestation propalestinienne autorisée sont "des faits d'une extrême gravité".

"Une fois de plus. Une fois de trop ! On s'en est pris à nouveau à des synagogues" alors que "nos synagogues, comme nos églises, nos temples, nos mosquées ce sont notre patrimoine commun, ce sont des parties indivisibles de la France, protégées par notre idéal de laïcité", a-t-il insisté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Manifestations pro-palestiniennes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.