VIDEO. Manif pro-palestinienne : Cazeneuve met en garde les organisateurs

"C'est la violence des groupes guidés par la haine qui génère l'interdiction", a déclaré le ministre de l'Intérieur, samedi.

FRANCE 2

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, met en garde les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite, samedi 26 juillet. "Les organisateurs du rassemblement prévu cet après-midi seraient les seuls responsables d'éventuels débordements résultants du refus de se soumettre à une interdiction de manifester validée par la justice de la République, et deviendraient ainsi passibles de sanctions pénales", a-t-il prévenu.

Interdiction "validée par la plus haute juridiction administrative du pays"

"C'est la violence des groupes guidés par la haine qui génère l'interdiction", a-t-il expliqué. "Je les appelle une dernière fois à se conformer à la loi et à renoncer à cette manifestation dont l'interdiction vient d'être validée par la plus haute juridiction administrative du pays", a-t-il fait valoir.

Les organisateurs avaient saisi le Conseil d'Etat après la confirmation de l'interdiction par le tribunal administratif de Paris, vendredi soir.

Bernard Cazeneuve, ministre de l\'Intérieur, à Paris, le 26 juillet 2014.
Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, à Paris, le 26 juillet 2014. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)