Témoignage : un policier passé tout près de la mort en exercice raconte

Publié Mis à jour
Témoignage : un policier passé tout près de la mort en exercice raconte
FRANCE 3
Article rédigé par
S.Thomas, E.Delagneau, C.Ricco - France 3
France Télévisions

Les policiers ont rendez-vous pour une grande manifestation devant l'Assemblée nationale, mercredi 19 mai. France Télévisions a recueilli le témoignage d'un policier marqué à vie par une expérience traumatisante qu'il a subi en exercice. 

Jean-Michel est policier depuis 20 ans, en région parisienne puis à Marseille (Bouches-du-Rhône), toujours dans des quartiers difficiles. Une nuit de janvier 2020, avec deux collègues, il interpelle un homme qui résiste et qui réussit à saisir l'arme d'un policier avant de tirer. "Je suis à 10-15 centimètres, je prends la flamme dans le visage, et je me souviens d'un trou noir", raconte-t-il. Il passe près d'une mort certaine. "À ce moment-là, je pleure, je réalise que j'étais peut-être à cinq centimètres de mourir.

Des séquelles psychologiques

L'image de cette scène lui revient pendant plusieurs nuits. Il rêve que cette balle l'achève. "On se dit que ça tient vraiment à pas grand-chose." L'homme qui a tiré n'a pas encore été jugé. 18 mois plus tard, les séquelles sont surtout psychologiques. "On se remémore toutes ces années (...) 20 ans de police à voir que le mauvais, ça vous change, on n'arrive plus à voir les choses de la même façon, même dans la vie privée", soutient-il. Son fils l'a compris, et n'a pas envie de devenir policier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Manifestation des policiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.