Policiers : la colère continue

La nuit du 26 au 27 octobre a été marquée par de nouvelles manifestations de policiers dans plusieurs villes, et ce, malgré les annonces du gouvernement.

France 3

Le compte n'y est toujours pas pour ces policiers qui ont manifesté pour le 11e soir d'affilée dans les rues. La grogne reste intacte malgré les annonces du gouvernement : "il n'y a rien et je pense que notre mouvement va s'accentuer", explique l'un des manifestants. Pourtant, quelques heures plus tôt le ministre de l'Intérieur a annoncé un vaste plan de modernisation de la sécurité publique.

Une enveloppe de 250 millions d'euros

Une enveloppe de 250 millions a été prévue pour les policiers selon une annonce de Bernard Cazeneuve. Enveloppe qui sera consacrée en grande partie à l'achat d'armes plus modernes, de matériels de protection, de nouveaux véhicules, ainsi qu'à la rénovation des commissariats. Autre avancée promise lors du rendez-vous des syndicats à l'Élysée : des évolutions législatives, comme, par exemple, le doublement de la peine pour outrage aux policiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation de policiers le 26 octobre 2016 à Lyon
Manifestation de policiers le 26 octobre 2016 à Lyon (ROMAIN LAFABREGUE / AFP)