"Policiers en colère !" : le ministère de la Justice interpellé

Les policiers ont manifesté en masse ce mercredi 14 octobre à Paris et dans toute la France. Ils demandent plus de soutien de la part des magistrats et davantage de considération.

FRANCE 3

Il y a eu de l'agitation ce mercredi 14 octobre sous les fenêtres de la garde des Sceaux Christiane Taubira. Près de 7 000 policiers se sont rassemblés place Vendôme (Paris) dans la matinée pour manifester leur colère. D'autres mouvements ont eu lieu ailleurs en France.

"Policiers en colère !", tel était le slogan des fonctionnaires. Les forces de l'ordre déplorent un laxisme de la part de la justice. La fusillade de la semaine dernière à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), durant laquelle un policier a été gravement blessé par un détenu en cavale qui avait bénéficié d'une permission de sortie, a été l'événement de trop.

"On a besoin de soutien"

Les collègues de Yann, le fonctionnaire blessé, étaient présents place Vendôme. Les policiers disent aussi souffrir d'un manque de considération. "On ne nous respecte pas. On a besoin de soutien, surtout en ce moment", confie l'un d'eux à France 3.

L'an dernier, 7 600 policiers ont été blessés dans le cadre de leur fonction. Tous demandent des mesures pour ne plus être la cible des délinquants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers manifestent place Vendôme à Paris le 14 octobre 2015.
Des policiers manifestent place Vendôme à Paris le 14 octobre 2015. (CATHERINE FOURNIER / FRANCETV INFO)