Policiers : des lettres anonymes et menaçantes envoyées à leur domicile

Christophe Castaner a condamné le ou les auteurs de lettres anonymes envoyées au domicile d’une dizaine de policiers ou CRS. Ces écrits les menacent ainsi que leurs familles.

France 2

La colère et l’inquiétude de plusieurs syndicats de police. Ces derniers s’indignent de la multiplication de courriers de menaces reçus par une dizaine de policiers et CRS. Des menaces de représailles qui les ciblent mais aussi leurs familles. Pour l’heure, rien ne permet d’identifier le ou les auteurs de ces lettres.

"Tout sera fait pour identifier les auteurs de cette infamie"

En signature, on peut y lire un acronyme britannique anti-policier. Dans son courrier, le corbeau menace de s’en prendre physiquement aux familles des policiers et CRS. "Pensez à votre famille que vous laissez seule les week-ends. Pour chaque citoyen blessé, ce sera un membre de famille de FDO (forces de l’ordre) qui subira les mêmes préjudices sans remords", peut-on lire. Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, a réagi sur Twitter en ces termes : "Tout doit être fait et sera fait pour identifier les auteurs de cette infamie. Je n’accepterai jamais que l’on menace ceux qui nous protègent, jusque dans leurs foyers !".

Le JT
Les autres sujets du JT
6 000 policiers et gendarmes mobilisés à Paris, le 5 décembre 2019.
6 000 policiers et gendarmes mobilisés à Paris, le 5 décembre 2019. (THOMAS COEX / AFP)