Police : les forces de l'ordre expriment leur colère

Dans la nuit de lundi 17 à mardi 18 octobre, des centaines de policiers ont manifesté en plein coeur de Paris. Un mouvement rarrissime qui fait suite à ceux de la semaine passée.

FRANCE 2

Malgré leur devoir de réserves, 500 policiers en colère se sont réunis en pleine nuit dans Paris pour exprimer leur colère. Des dizaines de voitures de police ont bloqué les Champs-Élysées dans un mouvement spontané sans syndicat qui s'est achevé au pied de l'Arc de Triomphe sur une Marseillaise. À travers ce rassemblement inédit, les policiers ont exprimé leur ras-le-bol et leurs difficultés à travailler dans des conditions acceptables.

Soutien aux policiers blessés à Viry-Chatillon

Un peu plus tôt dans la soirée, des dizaines de policiers s'étaient rassemblés devant l'hôpital Saint-Louis pour soutenir leurs quatre collègues violement agressés il y a dix jours à Viry-Chatillon. En manifestant sans autorisation, ces policiers ont bravé l'autorité et s'exposent à des sanctions. Dans un communiqué, la direction de la police nationale a qualifié leur comportement "d'innaceptable".

Le JT
Les autres sujets du JT
Policiers à Paris (Photo d\'illustration)
Policiers à Paris (Photo d'illustration) (CHARLES PLATIAU / REUTERS)