Lyon : 800 policiers manifestent après une attaque au cocktail Molotov

Les policiers ont manifesté jeudi 20 octobre, au soir, dans plusieurs villes de France. À Lyon (Rhône), ils étaient près de 800 à défiler dans les rues.

France 3

Près de 800 policiers sont venus crier leur désarroi et leur ras-le-bol ce jeudi 20 octobre, au soir, à Lyon (Rhône). La veille, plusieurs policiers de la brigade anticriminalité avaient été attaqués dans une cité de Vénissieux. Ils expriment leur colère avec le visage masqué : "je pense que toutes les forces de l'ordre doivent s'unir vu la situation du pays", déclare l'une des manifestantes en civil.

Un mouvement qui défie le gouvernement et la hiérarchie

Face à une délinquance qu'ils jugent de plus en plus violente, ils attendent plus de fermeté des autorités judiciaires. "Ça fait 15 ans que je suis policier et seulement cette année je me pose la question de savoir s'il ne faut pas que je démissionne", déclare un autre manifestant, victime lui aussi d'une attaque. Ils affichent aujourd'hui leur défiance vis-à-vis de leurs supérieurs, ainsi que des syndicats. Mouvement inédit qui fait tache d'huile dans de nombreuses régions. Jamais la base policière n'avait marqué une telle rupture avec le gouvernement, mais aussi sa propre hiérarchie et ses représentants.

Le JT
Les autres sujets du JT
600 à 800 policiers manifestent, jeudi 20 octobre, place Bellecour à Lyon.
600 à 800 policiers manifestent, jeudi 20 octobre, place Bellecour à Lyon. (MÉLODIE VIALLET / RADIO FRANCE)