Les policiers vont tenter de convaincre Hollande

Neuvième jour de mobilisation pour les policiers en colère. Ce mercredi 26 octobre, ils sont reçus à l'Élysée par François Hollande. Pour 90% des Français, la colère des policiers est justifiée.

France 2

Parmi les revendications des policiers, l'emploi des armes. Les forces de l'ordre demandent une révision du cadre juridique de la légitime défense. Un cadre strict et contraignant pour des policiers qui demandent davantage de latitude pour riposter quand ils risquent leur vie. Les policiers demandent aussi le retour des peines planchers contre les agresseurs des forces de l'ordre. Des sanctions incompressibles instaurées par la droite avant d'être abrogées par la gauche.

La question des tâches indues

Autre problème soulevé : un certain nombre de tâches indues, selon les policiers, comme les gardes statiques devant les appartements de personnalités, les lieux de culte ou les ambassades. Des tâches qui réduisent la taille de leurs effectifs, eux qui demandent plus de moyens humains et matériels pour remplir correctement leurs missions.

Le JT
Les autres sujets du JT