Tube de l'été 1968 : "La Cavalerie"

La chanson "La Cavalerie" sortie en 1968 lance la carrière de Julien Clerc et symbolise la rencontre entre une génération en pleine révolte et un tube.

Voir la vidéo
France 2

La chanson La Cavalerie sort le 9 mai 1968, en plein cœur des manifestations de mai. Mais contre toute attente c'est ce chaos qui lance la chanson en haut des hit-parades. Au printemps 68, la chanson participe à sa manière à la contestation avec les chanteurs comme Léo ferré ou Claude Nougaro. Étudiant à la Sorbonne et familier du bistrot d'à côté, Julien Clerc rencontre Étienne Rodagil. 

Un inattendu slogan libertaire 

Le parolier rompt avec la tradition des yéyés avec son écriture imagée, parfois obscure. La chanson La Cavalerie parle ainsi d'une vie trépidante, symbolisée par les "motos sauvages" dans le texte. Julien Clerc entre en studio en février 68 et enregistre ce qui va devenir son premier tube. À quelques heures près, la chanson a failli rester dans les studios, car c'est le dernier disque pressé par l'usine avant la grève. À la radio, la musique remplace les programmes, et le titre passe en boucle sur France Inter ou Europe 1. La chanson résonne au cœur de la jeunesse en révolte et le dernier couplet devient un inattendu slogan libertaire, notamment la phrase : "j'abolirai l'ennui". Très vite, en 1968 Julien Clerc est lancé. Il fait la première partie de stars comme Adamo et est recruté pour la comédie musicale Hair

Le JT
Les autres sujets du JT
Mai 68 a failli faire passer inaperçu le premier 45 tours de Julien Clerc.
Mai 68 a failli faire passer inaperçu le premier 45 tours de Julien Clerc. (EMI ODEON)