Londres accueillait vendredi le "mariage du siècle", celui du prince William et de Kate Middleton

Au total, ont le privilège d'assister aux noces.Suivant les traces de , ne jurera pas obéissance à . Tous les yeux étaient tournés vers la robe que la mariée a dévoilé pour la première fois à son futur époux, et dessinée par Sarah Burton, la directrice artistique de la maison Alexander McQueen.

Drapeaux-souvenirs à Trafalgar Square à Londres (28 avril 2011)
Drapeaux-souvenirs à Trafalgar Square à Londres (28 avril 2011) (AFP/GLYN KIRK)

Au total, ont le privilège d'assister aux noces.

Suivant les traces de , ne jurera pas obéissance à . Tous les yeux étaient tournés vers la robe que la mariée a dévoilé pour la première fois à son futur époux, et dessinée par Sarah Burton, la directrice artistique de la maison Alexander McQueen.

Afin de faire taire une nouvelle polémique sur la liste des convives, l'invitation a été retirée in extremis à . La présence de Sami Khiyami serait "inacceptable", a estimé le Foreign Office. La perspective de sa présence avait soulevé une vive polémique, avec la répression des manifestations en Syrie qui a fait plus de 450 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Devant l'abbaye, des avaient déjà installé leur tente jeudi, comme sur l'ensemble du parcours emprunté par le cortège. Ils ont reçu la visite surprise de Camilla, seconde épouse du prince Charles, le fils de la et du prince Philip, venue s'entretenir quelques minutes avec les badauds. "C'est formidable. Nous sommes tous prêts pour demain", avait-elle dit.

Risque d'averse
Le moment tant attendu pourrait cependant être troublé par les caprices du ciel: la météo évoque un risque d'averses accru dans l'après-midi, au moment crucial du passage du carrosse.

Distillant les informations avec parcimonie, comme pour entretenir savamment le suspense, les ont fait savoir que Kate Middleton ne s'engagerait pas à "obéir" dans les voeux qu'elle prononcera. Elle suit ainsi les traces de Diana, mère de William, qui avait été la première à son mariage en 1981 avec le prince Charles à ne pas vouloir "obéir" à son époux.

La décision de Kate fera office de cadeau royal pour ceux qui voient en elle la possible héritière de "". L'ombre de Diana, morte en 1997, est omniprésente, comme le prouve la bague de fiançailles que porte Kate : le même saphir orné de diamants qu'avait porté la première épouse du prince Charles. En revanche, rien n'a encore filtré sur la robe de mariée.

2 milliards de téléspectateurs attendus
Le gouvernement tablant sur deux , Londres s'est fait belle, se pavoisant aux couleurs de l'Union Jack sur l'ensemble du parcours qu'empruntera le cortège.

Pour leur , Kate a choisi le luxueux hôtel Goring de Londres, tandis que William devait dîner avec son père Charles et Camilla à leur résidence officielle londonienne.

A lire et voir:
>> Voir le blog du bureau de Londres
>>
>>