Cet article date de plus de quatre ans.

Nicolas Dupont-Aignan cite "Joséphine, ange gardien" pour dénoncer la GPA, Mimie Mathy se désolidarise

L'actrice a rapidement répondu sur Twitter, demandant qu'on ne l'associe pas à "un homme politique capable de faire un pacte avec le Front national".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'actrice Mimie Mathy, le 9 octobre 2017. (MAXPPP)

Mimie Mathy ne veut pas qu'on l'associe à Nicolas Dupont-Aignan. Pour dénoncer la gestation pour autrui (GPA), le patron de Debout la France a cité, mercredi 6 décembre, un épisode de la série Joséphine, ange gardien. Dans cette fiction, Mimie Mathy vient en aide à une femme sur le point d'accoucher, qui est en réalité une mère porteuse pour un couple d'hôteliers. Une pratique que Nicolas Dupont-Aignan qualifie de "nouvel esclavage des femmes".

Cette référence n'a pas plu à l'actrice. "Je ne tiens en aucun cas à être associée à cet homme politique capable de faire un pacte avec le Front national", a écrit Mimie Mathy sur Twitter. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gestation pour autrui

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.