VIDEO. "On n'éduque pas ses enfants avec ses organes génitaux": la journaliste Marie Labory s'oppose aux arguments des anti-PMA

La présentatrice du journal d'Arte est mère, avec sa compagne, de deux jumeaux conçus par PMA (procréation médicalement assistée).

FRANCEINFO

"Ce qu'il y a derrière cette histoire de 'PMA sans père', c'est de la lesbophobie pure et simple, dénonce Marie Labory, invitée de franceinfo, dimanche 6 octobre. Interrogée sur les arguments des anti-PMA, notamment sur le "droit des enfants à avoir un père", la journaliste rétorque : "A ce que je sache, on n'éduque pas ses enfants avec ses organes génitaux (...) ma famille n'est pas un danger pour la société." Elle s'exprime alors qu'une manifestation des opposants à la loi de bioéthique a lieu, à Paris, ce dimanche.

La journaliste d'Arte, mère de deux jumeaux qu'elle a obtenus avec sa compagne à la suite d'un parcours de procréation médicalement assistée en Espagne, explique que les femmes lesbiennes ou hétérosexuelles qui ont eu recours à cette méthode n'ont "la plupart du temps" "pas trouvé d'homme capable de s'engager pour avoir des enfants. Elles ne font pas un choix de faire les choses sans homme, pas toutes, mais certaines. En tout cas, ce qui est sûr, c'est qu'elles n'auraient pas eu recours à un homme à l'arrière d'une voiture comme on a pu l'entendre lors des débats à l'Assemblée."

"Des slogans violents pour nos familles"

A propos de la crainte de l'ouverture à la GPA (gestation pour autrui), brandie par les opposants à la PMA élargie à touts les femmes, elle répète : "Il n'est pas question de légaliser la GPA, ça n'est pas le sujet, on agite cela comme un chiffon rouge pour faire peur aux gens, ça n'est pas le sujet."

"Il est temps maintenant de passer à la loi, pour mettre un frein à tout ce qu'on va voir cet après-midi, dit-elle à propos de la manifestation des anti-PMA du 6 octobre, qui sont des slogans extrêmement violents pour nos familles, que la loi nous protège une bonne fois pour toutes. C'est ce flou qui est extrêmement important."

Ce qui est violent pour nos enfants, c'est cette manifestation-là, c'est quand on les traite d'OGM, quand on dit qu'ils sont un enjeu écologique, un danger pour la société, c'est ça qui est dangereux pour nos enfants.

Marie Labory, mère de deux enfants nés par PMA

sur franceinfo

Le texte prévoyant l'extension pour la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires sera bientôt examiné par les sénateurs, après avoir déjà été adopté en première lecture par l'Assemblée nationale.

Capture écran de franceinfo, le 6 octobre 2019.
Capture écran de franceinfo, le 6 octobre 2019. (FRANCEINFO)