Manifestation anti-PMA pour toutes : 74 500 personnes ont défilé à Paris, selon un comptage indépendant du cabinet Occurrence

L'évenement a été organisé par des proches de La Manif pour tous.

Manifestation des anti-PMA à Paris, le 6 octobre 2019.
Manifestation des anti-PMA à Paris, le 6 octobre 2019. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS)
Ce qu'il faut savoir

Au total, 74 500 personnes ont défilé à Paris dans le cadre de la manifestation contre l'extension de la PMA aux couples de lesbiennes et femmes seules, dimanche 6 octobre, d'après les chiffres communiqués par le cabinet de comptage indépendant Occurrence, mandaté par plusieurs médias dont franceinfo. De leur côté, les organisateurs revendiquent le chiffre de 600 000 manifestants. Le comptage a été réalisé au croisement entre le boulevard Raspail et Montparnasse.

Une large majorité de Français favorables à la PMA pour toutes. Selon le dernier sondage de l'Ifop en septembre, une très large majorité de Français soutient l'ouverture de la PMA aux femmes seules (68%) et aux lesbiennes (65%), soit un "niveau record".

La droite hésitante. Les personnalités politiques de premier plan à droite, tels que le président du Sénat Gérard Larcher ou le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, qui s'affichaient en tête des cortèges lors des manifestations contre la loi Taubira, seront aux abonnés absents.

Plusieurs actions prévues. "En fonction de l'impact politique", d'autres marches pourront être décidées par la suite, a expliqué Albéric Dumont, vice-président de La Manif pour tous. D'autres actions plus médiatiques et ciblées sont également prévues, sans que plus de précisions ne soient données.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BIOETHIQUE

23h08 : Un dernier point sur l'actu de ce dimanche soir avant de filer au dodo.

Chiffres contrastés pour le défilé contre la PMA pour toutes : les organisateurs revendiquent 600 000 participants, mais le cabinet indépendant Occurrence en a dénombré 75 000 et la préfecture 42 000.

L'épouse de Mickaël Harpon a été remise en liberté après 70 heures de garde à vue. Au cœur des investigations, cette femme de 38 ans a échangé 33 SMS avec Mickaël Harpon le matin de la tuerie.

Les Français se hissent en quarts de finale du Mondial. Mais que ce fut laborieux de battre les Tonga (23-21) ! Prochain adversaire au menu : l'Angleterre, samedi prochain.

• Les amateurs de BD ne reliront plus leurs Soda ou leurs Petit Spirou de la même façon. Le scénariste Philippe Tome est mort à l'âge de 62 ans.

Rendez-vous demain, six heures, en compagnie de l'indépassable Simon Gourmellet, pour la suite de ce live.

22h03 : @tom Ce sont les différents médias qui l'ont mandaté, dont franceinfo ou Le Monde ou Le Figaro etc...

22h02 : Bonsoir Franceinfo, merci d'être là meme le dimanche soir et bravo pour votre travail quoi qu'en dise les haineux de cet après-midi. Je n'ai pas compris qui paye Occurence pour ce comptage independant ? Merci !

21h43 : Sept ans après la mobilisation contre le mariage pour tous, celle contre l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée), dimanche 6 octobre à Paris, n'a pas rassemblé autant de monde. Ils étaient 74 500, selon un comptage indépendant. France 2 revient en images sur cette journée de mobilisation des anti-PMA pour toutes.



(FRANCE 2)

20h55 : Parmi les articles de la loi bioéthique examinés à l'Assemblée nationale, un article prévoit le droit pour les enfants issus d'un don de demander à 18 ans l'identité de leur donneur. Cette levée de l'anonymat suscite forcément des interrogations chez les donneurs, constate France 2.




(FRANCE 2)

20h21 : Juste une réflexion, qui me semble intéressante journalistiquement parlant.Même si le chiffre de 600 000 manifestants est semble-t-il complètement ridicule, il me semble que la manifestation du jour soit celle qui a eu le plus de participants de l'année 2019 d'après le cabinet indépendant Occurence (sauf erreur de ma part).C'est surtout révélateur de la faiblesse des mobilisations pour les autres causes.Une explication sociologique à cela, de la part de France Info ?

20h20 : Une réflexion intéressante sur le fameux nombre de manifestants, estimé à 74 500 par le cabinet Occurrence (et non, là comme ça, je n'ai pas d'explication à la question de @Rochwan).

19h59 : 20 heures ! L'heure du dîner, mais aussi du point sur l'actualité.

• Chiffres contrastés pour le défilé contre la PMA pour toutes : les organisateurs revendiquent 600 000 participants, mais le cabinet indépendant Occurrence en a dénombré 75 000 et la préfecture 42 000.

Pour lui, la question de sa démission "ne se pose pas". Christophe Castaner est resté droit dans ses bottes, sur TF1, après la tuerie de la préfecture de police. Dans le JDD ce matin, le Premier ministre, Edouard Philippe, lui avait réaffirmé sa confiance.

Les Français se hissent en quarts de finale du Mondial. Mais que ce fut laborieux de battre les Tonga (23-21) ! Prochain adversaire au menu : l'Angleterre, samedi prochain.

• Les amateurs de BD ne reliront plus leurs Soda ou leurs Petit Spirou de la même façon. Le scénariste Philippe Tome est mort à l'âge de 62 ans.

19h12 : Je souhaite réagir à la manifestation. On à quand même le droit d'être anti PMA pour tous sans être taxé d'homophobe ou de haineux. Il y a des extrêmes des deux côtés à mon avis. C'est quelque chose de trop complexe pour être resumé entre d'un côté les haineux et les progressistes de l'autre. La PMA pour toute va engendrer des changement sociétaux important surtout pour des femmes seuls je pense que ça vaut le coup de réfléchir un peu et d'avoir un débat apaisé et objectif.

19h12 : Dans les commentaires toujours, certains opposants à la loi réfutent les étiquettes de haine qu'on leur colle trop facilement, selon eux.

19h11 : Éternel débat, comptage indépendant ou non. Reste que 1) Les officiels avaient annoncé s'attendre à 200k personnes, sachant très bien qu'il n'y en aurait pas autant et parler d'échec 2) il ne devait pas y avoir de chiffre préfecture, qui en annonce finalement 1/3 de moins qu'Occurrence... 3) c'est quand même beaucoup plus que tous les cortèges syndicaux cumulés du 1er mai et de bien d'autres protestations.On est bien sûr loin des 600k des organisateurs mais on me semble plus proche d'un petit succès inattendu que d'un échec annoncé

19h12 : Dans les commentaires, un point de vue critique (mais constructif) sur le comptage des manifestants contre la PMA pour toutes. Pour compléter son propos, le cabinet Occurrence avait comptabilisé 40 000 manifestants le 1er-Mai dernier.

18h55 : Vous m'expliquerez cher @Chris Forner comment la préfecture de police a comptabilisé 42 000 personnes, soit un tiers de moins qu'Occurrence, et quinze fois moins que les organisateurs. Les commentaires vous sont ouverts.

18h54 : France-Info se ridiculise en annonçant 75’000 personnes. Les organisateurs - qui avaient installé des postes de comptage (bd Raspail notamment) - ont annoncé 600’000 personnes ! Il y avait une mer humaine bd du Montparnasse.

18h56 : @bea92 Si vous relisez mon message, vous verrez que le compteur d'Occurrence était installé au croisement des boulevards Raspail et Montparnasse, donc en toute fin de cortège, précisément pour comptabiliser tout le monde.

18h52 : Sauf que Occurence, si comme vous l'indiquez a installé son "compteur" à l'angle des boulevard Raspail et Vaugirard, n'a à priori pas pu prendre en compte ceux, dont je fais partie, qui ont rejoint la manif en fin de parcours, à Montparnasse ; il était 16h.

18h42 : Absolument, la place Edmond-Rostand, point de départ de la manifestation, était trop petite et on a installé cet itinéraire bis pour éviter l'engorgement au début du cortège. Je devance vos remarques, ce carrefour parisien n'est pas très grand, donc il est possible de le boucher même avec 70 000 personnes.

18h38 : Pourriez vous expliquer pour qu'elle raison la préfecture de Paris à été obligée de créer un itinéraire de délestage pour la manif car le premier était engorgé ?

18h35 : Ah oui, on peut parler d'honnêteté à franceinfo, surtout que je ne vois nulle part de trace de votre 11h20. Nous avons eu le chiffre peu après 18 heures, et nous vous l'avons aussitôt communiqué.

18h35 : Vous avez lu l'heure du comptage à 75000 ? 11h21 ! Soit deux heures avant le départ. L'honnêteté de Franceinfo aurait été de publier un post à 16h00. Mais peut-on parler d'honnêteté chez France Info ?

18h30 : Et pendant ce temps, la députée LREM Laurence Vanceunebrock-Mialon, ouvertement lesbienne et maman de deux filles grâce à des PMA en Belgique, choisit la contre-programmation.

18h27 : @Quentin Je n'ai pas de réponse précise à vous donner pour cette manifestation précise, mais nous avions décortiqué leur méthode lors de la "Fête à Macron", ce qui vous en donnera une idée assez précise.

18h26 : Bonsoir. Quel est la méthodologie de comptabilisation des manifestants de la manifestation anti PMA du cabinet Occurence?

18h22 : 600 000 d’un côté, 74 000 de l’autre, on mets tout ça dans un sac, on brasse bien, on met la main dedans et on en sort 200 000 !!Ca fait quand même du monde tout ça ?!

18h22 : Se battre et manifester pour ses droits, ok. Se battre et manifester contre des droits, dans le pays de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, c’est aberrant.

18h22 : Je ne comprends pas ces manifestations. Je ne comprends pas cette haine permanente de la différence. Qu'il y ait 75 000 personnes fermées d'esprit au point de ne pas voir le mal qu'ils font aux enfants qui existent déjà, qui ont déjà des familles homoparentales et qui manifestement vivent normalement avec... Finalement, si ces enfants souffrent, ces à cause des gens comme ces manifestants. Je me demande comment expliquer toute cette haine à ma fille... (et oui, elle a un papa et une maman, une petite famille bien traditionnelle...). Mon commentaire n'apporte sans doute rien, mais j'ai vraiment la boule au ventre en voyant les infos aujourd'hui.

18h21 : 74 500 ne représente pas beaucoup de monde par rapport à tous les électeurs français. C'est réellement une manifestation négligeable par le nombre de participants !

18h21 : Vous êtes très très très nombreux à réagir sur le cortège des anti-PMA pour toutes qui a rassemblé environ 75 000 personnes dans les rues de Paris, selon le décompte du cabinet indépendant Occurrence.

18h19 : Notez qu'une contre-manif - certes moins importante numériquement - est cernée par la police Boulevard Raspail, non loin du lieu d'arrivée du cortège des antis PMA pour toutes.

18h18 : Je n'avais pas remarqué, mais dans le calendrier prévisionnel des prochaines manifestations de Marchons Enfants figure... la date du 8 mars.

18h08 : Les participants connaissent bien les évangiles, au lieu de multiplications des pains ils pratiquent la multiplication des manifestants...

18h06 : Histoire d'être très précis, les compteurs du cabinet Occurrence étaient placés au croisement des boulevards Raspail et Montparnasse.

18h07 : Le cabinet Occurrence a comptabilisé 74 500 manifestants contre la PMA pour toutes à Paris. C'est un chiffre comparable au dernier cortège de la Manif pour tous, en 2014. Les organisateurs en ont revendiqué 600 000 il y a une heure.

18h05 : Il est 18 heures, l'heure de faire un petit point sur l'actualité de ce dimanche soir.

• Il y avait du monde dans les rues pour protester contre le projet de loi PMA pour toutes. Combien ? Les organisateurs revendiquent 600 000 participants. Qui se cache derrière le collectif Marchons enfants ? On vous explique tout ça ici.

Pour lui, la question de sa démission "ne se pose pas". Christophe Castaner est resté droit dans ses bottes, sur TF1, après la tuerie de la préfecture de police. Dans le JDD ce matin, le Premier ministre, Edouard Philippe, lui avait réaffirmé sa confiance.

Les Français se hissent en quarts de finale du Mondial. Mais que ce fut laborieux de battre les Tonga (23-21) ! Prochain adversaire au menu : l'Angleterre, samedi prochain.

• Les amateurs de BD ne reliront plus leurs Soda ou leurs Petit Spirou de la même façon. Le scénariste Philippe Tome est mort à l'âge de 62 ans.

17h56 : Les différentes associations du collectif Marchons enfants ont déjà annoncé la suite des opérations, avec des manifestations prévues jusqu'en juin prochain.

17h32 : Croyez moi, la foule était bien au rdv n'en déplaise à certains!

17h32 : Dans les commentaires, @anonyme estime que vu de la chaussée, le chiffre de 600 000 manifestants avancé par les organisateurs est crédible.

17h25 : Jeudi soir, les députés ont voté un amendement au projet de loi de bioéthique, permettant la reconnaissance en France de la filiation faite à l'étranger d'enfants issus de gestation pour autrui (GPA) dans des pays où cette pratique n'est pas illégale. Le vote a pris de cours le gouvernement. Notre journaliste Valentine Pasquesoone vous raconte comme ce point est arrivé comme un cheveu sur la soupe d'un débat "apaisé jusque là".

17h19 : @anonyme Dans son article, ma camarade Juliette Campion vous répond (c'est long, donc je vais synthétiser sa pensée) : oui, les premières études présentaient des faiblesses, car réalisées le plus souvent par l'entremise d'associations LGBT, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. Pour la version longue (et pour être plus éclairé sur le sujet), je vous invite à lire son travail.

17h18 : Notez aussi pour les études sur l'éducation des enfants dans les familles homoparentales (cf. le fil de ce midi), en plus d'être sur de faibles cohortes sont souvent instruites par des "chercheurs" bien souvent très orientés sinon militants

17h15 : @anonyme Nous attendons le chiffre du cabinet Occurrence qui devrait tomber dans les prochaines minutes, pour vous faire une idée.

17h14 : Bonjour Franceinfo! Le chiffre paraît vraiment très grossi 😶 Je suis passée place du 18 Juin 1940 vers 16h00, et c'était loin d'être rempli... Donc quid des 600.000 manifestants 🤔?

17h10 : Sauf que la loi n'oblige pas toute la population à avoir recours à la PMA donc le commentaire d'anonyme n'a aucun sens. Et c'est pas une question de choix, et ce n'est pas non plus parce qu'un couple est hétérosexuel qu'il ne veut pas que les couples homosexuelles aient d'enfants par la PMA, bien au contraire.

17h09 : Ce raisonnement ne serait pas fallacieux si la loi votée pour 1% gênait les 99%. Ce qui n'est pas absolument pas le cas. Et quand bien même il n'y pas de nombre minimum de citoyen concernés pour voter une loi, et fort heureusement!

17h09 : Il faut rappeler que la loi a été votée par une cinquantaine de députés, soit moins de 10% de la représentation nationale. Sachant que les élus nationaux sont élus avec 50% d abstention. Ça fait une loi votée par 5% de la représentation nationale. Ceci n'est pas un sondage mais un décompte sorti des urnes.

17h09 : @anonyme Alors oui, mais le sondage ayant été commandité par les Associations familiales catholiques, on se doute un peu du type de réponses qu'ils attendaient. Notez que nulle part dans ce sondage (le PDF est là) n'est posée la question "êtes-vous favorable à la loi de bioéthique" ou "êtes-vous favorable à l'extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules ?"