Brésil : deux jumelles transgenres opérées à un jour d'intervalle

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Brésil : deux jumelles transgenres opérées à un jour d'intervalle
France Info
Article rédigé par
Anne Cohen - franceinfo
France Télévisions

Maylia Rezende et Sofia Albuquerck, brésiliennes, sont jumelles et transgenres. Elles ont été opérées à seulement un jour d'intervalle ; un soulagement pour les deux étudiantes.

Maylia Rezende et Sofia Albuquerck, deux étudiantes originaires de Campinas, au Brésil, sont jumelles et transgenres. Elles ont été opérées à seulement un jour d'intervalle ; une décision vitale, pour elles. "L'année dernière, j'ai fait une tentative de suicide. À cause de tout cela, j'ai pris une bouteille d'anxiolytique parce que je voulais dormir. Je pense que Dieu a un plan pour tout, et il m'a donné une seconde chance", confie Sofia Albuquerck.

"Nous n'avons plus besoin de vivre cachées"

Les jumelles ont été soutenues par leur famille. C'est même leur grand-père qui a payé les deux opérations en vendant une ferme ; il a déboursé environ 15 000 euros dans une clinique privée. Entre Maylia et Sofia, la solidarité a toujours été totale. "Nous avions le soutien et la force de l'autre, elle est ma moitié et le sera toujours. Je ne peux pas imaginer comment j'aurais traversé tout cela sans elle", glisse Sofia, très émue. "Nous n'avons plus besoin de vivre cachées, même si nous aurons toujours peur de la société", ajoute de son côté Maylia Rezende. Au Brésil, depuis 2011, l'opération de réassignation sexuelle peut être prise en charge par les hôpitaux publics dès 18 ans. Pourtant, le Brésil est le pays le plus meurtrier pour les personnes transgenres : 175 ont été tuées en 2020. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.