Les ménages français sont de plus en plus nombreux, mais de plus en plus petits

Il y a de plus en plus de ménage en France, selon une étude de l'Insee publiée lundi, mais la taille de ceux-ci se réduit au fil du temps.

Le nombre de familles monoparentales avec enfants mineurs ne cesse de croître régulièrement, rapporte l\'Insee dans une étude publiée, le 28 août 2017.
Le nombre de familles monoparentales avec enfants mineurs ne cesse de croître régulièrement, rapporte l'Insee dans une étude publiée, le 28 août 2017. (LOIC VENANCE / AFP)

Le nombre de personnes par ménage connaît une baisse en France, rapporte l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dans une étude publiée lundi 28 août. Il s'établit désormais à 2,2 personnes par ménage alors qu'il était de quatre personnes en 1851.

La réduction de la taille des ménages s'explique par les évolutions de la société depuis les années 1970. Le vieillissement de la population, la hausse des séparations ou encore la diminution des familles nombreuses en sont les causes.

Plus de familles monoparentales

Si la taille des ménages est en baisse, son nombre, lui, est en hausse. Depuis 1999, 4,2 millions de nouveaux ménages sont venus s'ajouter pour porter le nombre total à 28,5 millions, en 2017. L'Insee explique cette hausse, pour moitié, par "la croissance de la population et pour moitié par la réduction de la taille des ménages. Elle est portée essentiellement par les ménages formés d’une seule personne ou d’un couple sans enfant".

En France, plus d’un tiers des ménages sont constitués d’une seule personne, le deuxième tiers est composé de deux personnes, tandis que le dernier tiers est formé de trois personnes ou plus.