VRAI OU FAKE Les idées claires. La génération de mai 68 est-elle laxiste avec la pédophilie ?

C'est la question au cœur des Idées Claires, notre programme hebdomadaire produit par France Culture et franceinfo destiné à lutter contre les désordres de l'information, des fake news aux idées reçues.

RADIO FRANCE

Dans la foulée de la publication de La Familia Grande, de Camille Kouchner, des victimes d'agressions sexuelles par un proche, quand elles étaient enfants, ont récemment pris la parole. Et les accusations de laxisme ont refait surface à l'encontre des "baby boomers", cette génération qui avait 20 ans dans les années 60-70 et qui a découvert la libération sexuelle après mai 68.

Pour l'historienne Anne-Claude Ambroise-Rendu, autrice d'une Histoire de la pédophilie (éditions Fayard), "une fraction de cette génération a ouvert la porte à ceux qui revendiquaient la possibilité d'avoir des relations sexuelles avec des enfants." Elle rappelle que "certains se revendiquaient pédophiles, au nom de la liberté sexuelle des enfants." Et que ces idées ont été "accompagnées" par des intellectuels de l'époque, jusqu'au milieu des années 80.

>> Écoutez et abonnez-vous au podcast

\"Jouissons sans entraves\", un des slogans de mai 68
"Jouissons sans entraves", un des slogans de mai 68 (AFP)