Les catholiques de moins en moins nombreux en France

L'affluence dans les églises pour le 15 août ne doit pas masquer la réalité: le catholicisme est en déclin en France. Ainsi en 1952, 81% des Français se déclaraient catholiques. En 2009, ils ne sont plus que 64%. Et la fréquentation des messes est également en chute.

(Radio France © France Info)

Des chiffres issus d'une enquête Ifop publiée dans Le Monde.

Ce recul du poids des catholiques dans la population française s'est
manifesté surtout à partir du milieu des années 1970, avec une chute brutale de 87% en 1972 à 76% en 1978. Chute également du nombre de ceux que l'Ifop appelle les "messalisants", les personnes qui affirment se rendre à la messe tous les dimanches. Ils étaient 27% en 1952, 4,5% en 2006.

Selon l'enquête, le déclin du catholicisme s'est produit principalement au
cours des vingt dernières années en parallèle avec la progression du nombre de personnes se déclarant sans religion.