Cet article date de plus de dix ans.

Les catholiques de moins en moins nombreux en France

L'affluence dans les églises pour le 15 août ne doit pas masquer la réalité: le catholicisme est en déclin en France. Ainsi en 1952, 81% des Français se déclaraient catholiques. En 2009, ils ne sont plus que 64%. Et la fréquentation des messes est également en chute.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © France Info)

Des chiffres issus d'une enquête Ifop publiée dans Le Monde.

Ce recul du poids des catholiques dans la population française s'est
manifesté surtout à partir du milieu des années 1970, avec une chute brutale de 87% en 1972 à 76% en 1978. Chute également du nombre de ceux que l'Ifop appelle les "messalisants", les personnes qui affirment se rendre à la messe tous les dimanches. Ils étaient 27% en 1952, 4,5% en 2006.

Selon l'enquête, le déclin du catholicisme s'est produit principalement au
cours des vingt dernières années en parallèle avec la progression du nombre de personnes se déclarant sans religion.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.