Les banques alimentaires ont collecté 23 millions de repas pendant le week-end

La collecte est en légère baisse par rapport à l'an passé, mais la fédération se félicite d'un "résultat particulièrement favorable" compte tenu des blocages dus au mouvement des "gilets jaunes".

Un bénévole de la banque alimentaire collecte des denrées à Wasquehal (Nord), le 29 novembre 2018.
Un bénévole de la banque alimentaire collecte des denrées à Wasquehal (Nord), le 29 novembre 2018. (MAXPPP)

Le réseau des banques alimentaires a annoncé, lundi 3 décembre, avoir recueilli près de 11 000 tonnes de produits alimentaires durant le week-end, à l'occasion de sa 34e collecte annuelle. Cela représente l'équivalent de 23 millions de repas destinés à être distribués aux plus démunis. La collecte est en légère baisse par rapport à l'an passé, où 11 500 tonnes de denrées avaient été recueillies.

"Malgré les circonstances compliquées du week-end", la collecte enregistre "un résultat particulièrement favorable, fruit du grand élan de solidarité de nos concitoyens", a estimé dans un communiqué Jacques Bailet, président du réseau national des banques alimentaires. La fédération avait craint un recul de la collecte à cause du mouvement des "gilets jaunes", qui s'accompagne de nombreux points de blocages en France, sur la route ou autour des supermarchés. Ceux qui "n'ont pas pu se déplacer dans les magasins" ont la possibilité de soutenir le réseau "par des dons financiers", a rappelé Jacques Bailet.

Pour cette édition, plus de 130 000 bénévoles, identifiables grâce à leurs gilets orange, se sont mobilisés vendredi, samedi et dimanche dans quelque 9 000 points de collecte, dont 8 000 supermarchés partout en France. Premier réseau d'aide alimentaire en France, les 79 banques alimentaires présentes en métropole, à La Réunion et aux Antilles s'approvisionnent traditionnellement auprès de partenaires de l'industrie agroalimentaire.