Cet article date de plus de huit ans.

Le taux de suicide dans les prisons françaises très au-dessus de la moyenne européenne

C'est ce qu'indique le rapport Space réalisé par l'Institut de criminologie et de droit pénal de l'Université de Lausanne pour le Conseil de l'Europe. Ce rapport qui prend en compte les années 2010 et 2011 relève aussi l'importance de la surpopulation carcérale.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Institut de criminologie et de droit pénal de l’Université de Lausanne Autre)

Il y a eu en France 95 suicides de détenus en 2010 soit un taux de 15,5 suicides pour 10.000 détenus, contre une moyenne de 6,7 pour l'ensemble des 47 pays membres du Conseil de l'Europe. Ce rapport réalisé pour le Conseil de l'Europe ne fait pas de lien entre la vétusté des prisons françaises maintes fois critiquée, et ce constat. Les taux de suicide enregistrés aux Pays-Bas et en Belgique sont encore plus importants.

Selon ce rapport, la France fait aussi partie de la vingtaine de pays  comptant plus de détenus que de places disponibles dans
les prisons. Selon des données de 2011, il y avait dans les prisons françaises, 113,4 prisonniers pour 100 places.

Enfin la France comptait cette année là 111,3 prisonniers pour 100.000
habitants, alors que la moyenne européenne est bien supérieure à

  1. Le taux français est proche de celui de l'Italie
    (110,7), mais plus élevé que celui de l'Allemagne (86,8) ou des Pays-Bas (69,5).

Oeuvres liées

{% document %}

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.