Le gouvernement cherche des "perspectives industrielles" pour le site de Florange

Le groupe sidérurgique ArcelorMittal a prolongé vendredi de six mois l'arrêt des hauts fourneaux du site de Florange. Le président recevait ce matin les syndicats avec Arnaud Montebourg. Le ministre du Redressement productif a annoncé une mission sur les "perspectives industrielles" du site.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

A l'issue de cette
rencontre le ministre du Redressement productif a été très clair : ArcelorMittal
ne prendra aucune décision qui "remettrait en cause la viabilité du site" .
Arnaud Montebourg propose la constitution d'une mission d'expertise indépendante dont l'objectif
sera d'analyser les perspectives du marché de l'acier pour faire de Florange "un
site viable, performant sur le long terme et maintenu"
. "Nous avons
besoin de défendre nos intérêts"
, a insisté le ministre.

"Aucune décision
qui remettrait en cause la viabilité du site" (Arnaud Montebourg)

Cette mission rendra son
rapport le 30 juillet. Face à la détermination du groupe ArcelorMittal à ne pas
relancer l'activité du site, le gouvernement va-t-il ressortir le projet Ulcos
des cartons ? Les syndicats s'accrochent depuis des mois à ce projet
européen qui pourrait faire de leur usine un site pilote de captage-stockage de
CO2. Edouard Martin est le responsable CFDT du site de Florange. Il est
satisfait de cette première rencontre mais reste vigilant.