Le chiffre du 20 heures : la pauvreté dans le monde en net recul

Un rapport de la Banque mondiale révèle que la pauvreté dans le monde a nettement reculé. Désormais, moins de 10% de la population de la planète est concernée.

FRANCE 2

702 millions d'hommes, de femmes et d'enfants, vivent aujourd'hui avec moins de 1,90 dollar par jour, soit 1,65 euro. Cela représente 9,6% de la population mondiale.
Pour la Banque mondiale qui publie cette prévision, ce chiffre est encourageant, car il a presque été divisé par trois en 25 ans. En 2011, 987 millions d'individus vivaient sous le seuil d'extrême pauvreté, soit 14% de la population mondiale. En 1990, ils étaient près de 2 milliards, soit 37% des habitants de la planète.

L'Afrique la plus touchée

Grâce à la croissance économique mondiale et aux investissements qu'elle permet en matière de santé et d'éducation, l'extrême pauvreté est en recul. Mais pas au même rythme partout. C'est en Asie-Pacifique que l'amélioration est la plus spectaculaire : 314 millions de "très pauvres" aujourd'hui contre plus de 1,5 milliard en 1990. A l'époque, 80% des personnes les plus défavorisées dans le monde vivaient dans cette région. En 2015, ils ne représentent plus que 45%.
L'extrême pauvreté se concentre majoritairement en Afrique subsaharienne, notamment à Madagascar et en République Démocratique du Congo. Dans toute cette région d'Afrique, la banque mondiale évalue à 347 millions le nombre de personnes en situation d'extrême pauvreté.

Le JT
Les autres sujets du JT