Cet article date de plus de dix ans.

Laurent Wauquiez chasse les zombies du Puy-en-Velay

Laurent Wauquiez, le maire du Puy-en-Velay, a interdit la tenue dimanche prochain dans sa ville d'une "Zombie walk", une Marche des zombies qui fait actuellement fureur aux Etats-Unis. Il a estimé que la Toussaint était "un moment consacré aux familles et à leurs défunts". Et donc pas propice à une manifestation... de morts-vivants.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Laurent Wauquiez n'aime
pas les zombies. Ou tout du moins les zombies de la Toussaint. Les "Zombies walk" font un carton aux Etats-Unis et débarquent en France (des marches
ont déjà eu lieu à Montpellier, Paris ou Bordeaux) mais le maire du Puy-en-Velay a
interdit la tenue dimanche 4 novembre d'un happening dans sa ville. 

Pas complémentaire avec
la Toussaint

Une marche des zombies pendant
le week-end de la Toussaint ? Mauvaise idée, répond Laurent Wauquiez. "Ce
genre de manifestation choquerait les administrés
", ont affirmé les services
de la mairie dans un communiqué adressé aux organisateurs d'une "journée
de l'horreur
" qui devait se dérouler le dimanche 4 novembre.

Un simple courrier a été
envoyé pour signifier l'interdiction. Et la polémique enfle entre la mairie et
les organisateurs.

Au programme de la fête dimanche : jeux de société, ateliers maquillage
et défilés... mais pas de marche des zombies.

Les morts-vivants ont décidé de protester sur Internet grâce à des sites dédiés. Mais dimanche, au
Puy-en-Velay, ils devront retourner dans leurs tombes...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.