Trouvez-vous justifiée l'augmentation des impôts locaux ?

De nombreuses communes ont voté l'augmentation des impôts locaux (taxe foncière et taxe d'habitation) en 2015.

Michel Sapin, le ministre des Finances, devant la commission des Finances, à Paris, le 1er octobre 2014.
Michel Sapin, le ministre des Finances, devant la commission des Finances, à Paris, le 1er octobre 2014. (ERIC PIERMONT / AFP)
Les communes ont voté leur budget de fonctionnement pour 2015. Les augmentations de la taxe foncière et de la taxe d'habitation risquent de surprendre certains contribuables.

Les impôts locaux servent à financer les besoins de la population dans les domaines de la vie quotidienne (éducation, sécurité, solidarité...). Dans les communes, la baisse de dotations de l'Etat, la diminution des recettes, le transfert ou l'augmentation des charges contraignent les élus à une augmentation des impôts.

Interrogé sur i-Télé mardi, le député UMP Thierry Solère parle d'un "Etat hypocrite". Après trois années consécutives d'augmentation des impôts, l'Etat marque une pause, mais "ferme le robinet de l'argent aux collectivités locales". Les élus sont donc dans l'impasse, et nombreux sont ceux qui doivent augmenter les impôts locaux.

Toutes les communes ne sont pas logées à la même enseigne. A Argenteuil (Val-d'Oise), la hausse atteint 22%, à Toulouse 15%, à Lille 10,5%, à Nice 5%.

A Bordeaux, la baisse de dotation de l'Etat et la diminution de certaines subventions entraînent un manque à gagner qui atteint, selon "La Tribune", 68 millions d'euros entre 2014 et 2017. Le conseil municipal a donc voté une hausse de la taxe d'habitation et de la taxe foncière de 5%.

Votez, réagissez, commentez sur le site.

Trouvez-vous justifiée l'augmentation des impôts locaux ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo