Terrorisme : doit-on davantage protéger les lieux de culte en France ?

Le projet d'attentat, qui visait deux églises, déjoué par les forces de l'ordre, dimanche à Paris, pose question sur la sécurité des lieux de culte.

La chapelle de Saint Sébatien dans les vignes de Dambach en Alsace le 30 mars 2015.
La chapelle de Saint Sébatien dans les vignes de Dambach en Alsace le 30 mars 2015. (SYLVAIN CORDIER / BIOSPHOTO)
Il visait au moins deux églises de Villejuif (Val-de-Marne). Un jeune étudiant algérien de 24 ans, Sid Ahmed Ghlam, a été arrêté, dimanche 19 avril, alors qu'il semblait sur le point de commettre un attentat.

Interrogé sur France Inter, jeudi 23 avril, le Premier ministre, Manuel Valls, a déclaré que "cinq attentats ont été déjoués depuis le mois de janvier", incluant celui visant deux églises à Villejuif. Le chef du gouvernement a précisé que sur les quelque 45 000 lieux de culte catholiques que compte la France, 178 édifices, jugés sensibles, bénéficient d'une surveillance et d'une protection spécifique.

Comment assurer la sécurité de tous les croyants alors que les forces de l'ordre sur le terrain sont à bout de souffle ? Le gouvernement doit-il renforcer la surveillance des lieux de culte ?

Votez, réagissez, commentez sur le site.

Terrorisme : doit-on davantage protéger les lieux de culte en France ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo