Marine Le Pen doit-elle exclure son père du Front National ?

Plusieurs cadres du Front National ont condamné les propos de Jean Marie Le Pen vendredi dernier sur son blog concernant les artistes anti-FN .

Marine Le Pen aux côtés de son père en campagne pour les élections européennes à Marseille le 20 mai 2014. AFP
Marine Le Pen aux côtés de son père en campagne pour les élections européennes à Marseille le 20 mai 2014. AFP (FRANCK PENNANT / AFP)
L'orage gronde au sein du Front National après le dernier dérapage de Jean Marie Le Pen. Evoquant les artistes qui refusent de se produire dans des municipalités FN, ce dernier a déclaré vendredi : "On fera une fournée la prochaine fois".

Pour la première fois, dimanche, Marine Le Pen a condamné une faute politique de son père. Pourtant le fondateur du FN persiste lundi 9 juin sur RMC et assure que "la faute politique était de s'aligner sur la pensée unique".

Les succès électoraux aux élections européennes n'ont semble-t-il pas réussi à apaiser querelles, rancoeurs et stratégies divergeantes au sein du mouvement et elles s'affichent désormais au grand jour.

Louis Alliot, numéro deux du mouvement et compagnon de Marine Le Pen, parle de phrase "stupide et politiquement consternante". Gilbert Collard conseille "au fondateur du mouvement de prendre sa retraite" à 86 ans.

De leur côté,SOS racisme et le MRAP annoncent une plainte. La ministre Najat-Vallaud-Belkacem a tweeté : "s'il n'exclut pas un de ses membres tenant de tels propos, le FN restera toujours le parti de la nausée républicaine".

Si une telle exclusion reste peu probable, la stratégie de dédiabolisation du FN menée par Marine Le Pen est sérieusement mise à mal par cet épisode.

Est-il envisageable pour la nouvelle génération de se détacher de Jean Marie Le Pen et de ses frasques encombrantes ?

Votez, réagissez, commentez sur le site.

Marine Le Pen doit-elle exclure son père du Front National ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo