Les grands chantiers peuvent-ils relancer l'économie française ?

Le président de la Commission européenne a annoncé mercredi le lancement d'un plan de 315 milliards d'euros afin de relancer l'investissement public en Europe.

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker propose un plan de redressement de l\'économie européenne à Strasbourg le 26 novembre 2014.
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker propose un plan de redressement de l'économie européenne à Strasbourg le 26 novembre 2014. (FREDERICK FLORIN / AFP)
Jean-Claude Juncker, le nouveau président de la Commission européenne, veut relancer la croissance et lutter contre le chômage. Il a décidé de proposer un plan d'investissement public promettant de lever jusqu'à 315 milliards d'euros sur 3 ans, pour pallier la baisse des investissements étrangers (-15% depuis 2008). Objectifs : accompagner la transition énergétique, développer les secteurs des transports ou du numérique...

Pour beaucoup, le plan est insuffisant : les Finlandais réclamaient 700 milliards d'euros et les socialistes européens 800 milliards, rappelle Libération. La France et l'Italie, qui ont impulsé ce projet, estiment que les fonds publics peuvent attirer des fonds privés et créer une dynamique de croissance. Si le plan européen fonctionne, le mécanisme pourrait être reconduit en 2018.

En France, ces fonds pourraient notamment être utilisés pour la liaison ferroviaire entre le centre de Paris et l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Votez, réagissez, commentez sur le site. 

Les grands chantiers peuvent-ils relancer l'économie française ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo