L'Europe doit-elle aider financièrement l'Ukraine ?

Au bord de la faillite, l'Ukraine attend une aide internationale. La représentante de la diplomatie européenne, Catherine Asthon, arrive à Kiev ce lundi pour apaiser le climat politique et stabiliser l'économie du pays.

Une vendeuse de drapeaux Européens dans un square de Kiev le 3 février 2014.
Une vendeuse de drapeaux Européens dans un square de Kiev le 3 février 2014. (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)
L'Ukraine est au bord du gouffre. Le ministre par intérim des finances Iouri Kolobov estime que l'Ukraine a besoin au minimum de 25 milliards d'euros pour sortir de la crise, soit plus du double de l'aide promise par Moscou. Or Moscou a suspendu son aide financière. Alors, qui va payer la reconstruction de ce pays divisé ?

La communauté internationale s'interroge. La haute représentante de la diplomatie européenne Catherine Asthon arrive à Kiev lundi après-midi pour apaiser le climat politique. L'Europe se dit prête à aider l'Ukraine et à débloquer 600 millions d'euros mais on est loin du compte. L'Europe préfèrerait trouver une solution politique moins coûteuse, compte tenu de la crise économique qui touche ses Etats membres. Par ailleurs, d'autres voix discordantes, opposées à une aide, estiment que le projet européen ne s'achète pas avec de l'argent.

De leur côté, réunis ce week-end en Australie, le G20 et le FMI sont tombés d'accord pour venir en aide à l'Ukraine et accorder des prêts. Mais un problème se pose : il faut ménager Moscou, et éviter toute ingérence. La solution étudiée dans les couloirs de Bruxelles serait alors de constituer un groupe de pays donateurs comprenant la Russie pour sortir l'Ukraine du chaos.

Réagissez et exprimez-vous dans les commentaires sur le site.

L'Europe doit-elle aider financièrement l'Ukraine ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo