L'affaire Cahuzac éclabousse-t-elle l'ensemble de la classe politique ?

Après quatre mois de démentis acharnés, Jérôme Cahuzac a avoué. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a déclaré hier qu'il ne savait rien. La droite et l'extrême gauche montent au créneau. Tous les élus risquent-ils de souffrir de discrédit lors des prochaines élections ?

20 MARS 2013 Bercy  //Jérôme Cahuzac remplacé par Bernard Cazeneuve en présence de PIERRE MOSCOVICI
20 MARS 2013 Bercy  //Jérôme Cahuzac remplacé par Bernard Cazeneuve en présence de PIERRE MOSCOVICI (MIGUEL MEDINA / AFP)
Après quatre mois de démentis acharnés, Jérôme Cahuzac a avoué. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a déclaré hier qu'il ne savait rien. La droite et l'extrême gauche montent au créneau. Tous les élus risquent-ils de souffrir de discrédit lors des prochaines élections ?

L'affaire Cahuzac éclabousse-t-elle l'ensemble de la classe politique ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo