Kinés, infirmiers... Avez-vous constaté une hausse des honoraires ?

Dans son rapport annuel publié mardi, la Cour des comptes pointe du doigt l'explosion des dépenses de soins des infirmiers et des kinésithérapeutes.

Une femme recevant un soin de massage le 8 septembre 2015.
Une femme recevant un soin de massage le 8 septembre 2015. (FREDERIC CIROU / ALTOPRESS / AFP)
Les soins délivrés par les infirmiers et les kinésithérapeutes sont-ils trop chers ? Le rapport de la Cour des comptes publié mardi appelle à la vigilance face à la croissance des dépenses en ville hors hôpital.

Ces dépenses augmentent plus rapidement que les autres dépenses de santé, soit plus de 6% par an. Ces hausses ne s'expliquent pas seulement par le vieillissement de la population, mais aussi par la multiplication du nombre de professionnels. Les disparités et les dérives seraient également liées au manque d'effectifs par rapport à la population dans certaines régions comme la Picardie, la Normandie ou le Centre, alors que la Corse est très largement pourvue.

Selon Le Parisien, les soins infirmiers seraient cinq fois plus élevés en Corse qu'en Pays de la Loire. Concernant les kinés, en 2014, on constate 80 millions d'euros de dépassement d'honoraires facturés. Les magistrats de la Cour des comptes déplorent le manque de contrôles et donc des risques de fraude. Ainsi les infirmiers auraient tendance à gonfler les indemnités kilométriques, et les kinés pourraient facturer des prestations non effectuées.

Les dépassements d'honoraires par les kinés ou les infirmiers sont prévus en cas de soins avant 8 heures ou tard le soir, s'il y a intervention dans un lieu particulier (sur le lieu de travail...) ou à domicile sans prescription médicale.

Votez, réagissez, commentez sur le site.

Kinés, infirmiers... Avez-vous constaté une hausse des honoraires ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo