Gel des retraites : faut-il assouplir le plan Valls ?

Le plan d'économies de Manuel Valls est contesté. L'annonce du gel des pensions de retraites mécontente les principaux intéressés.

Manuel Valls avec Marisol Touraine et Michel Sapin à la sortie du Conseil des ministres, à Paris, le 16 avril 2014.
Manuel Valls avec Marisol Touraine et Michel Sapin à la sortie du Conseil des ministres, à Paris, le 16 avril 2014. (PATRICK KOVARIK / AFP)
Avant la présentation et le vote de son plan d'économies à l'Assemblée, Manuel Valls consulte. De la gauche du PS à l'UDI, chacun a ses propres propositions.

L'UDI contre-attaque avec un plan à 80 milliards d'économies misant sur un retour aux 39 heures et une accélération de la réforme des retraites, avec la fixation de l'âge légal de départ à 62 ans dès 2015, détaille Le Parisien.

Les radicaux de gauche seront reçus à Matignon mercredi. Le parti réclame une inflexion du plan d'économies de Manuel Valls avec, entre autres, le dégel des petites retraites. Mais le gel des pensions de retraites est supposé rapporter globalement 3,3 milliards à l'Etat.

Sous l'impulsion de Karine Berger, un groupe de députés PS a travaillé tout le week-end à un autre plan et propose trois ou quatre scénarios alternatifs. L'un suggère une application du pacte de responsabilité aux TPE, PME en 2015 et de le remettre à 2016 pour les grandes entreprises. Un autre scénario prévoit le plafonnement du crédit impôt recherche. Autre piste : un plan de lutte contre l'optimisation et la fraude fiscales des entreprises qui pourrait rapporter 5 milliards d'euros.

Manuel Valls rencontre ce mardi à Matignon le chef de file des députés socialistes, Bruno Leroux, et le rapporteur général du Budget, Valérie Rabault, avec une question : peut-on faire le même montant d'économies en ne gelant pas les prestations sociales et les retraites ?

Votez, réagissez et donnez votre avis sur le site.

Gel des retraites : faut-il assouplir le plan Valls ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo