Etes-vous prêt à adopter le système des pastilles écologiques pour favoriser les voitures propres ?

Ces pastilles vont être mises en place dès le 1er janvier pour les automobilistes 

La ministre de l\'Ecologie et du Développement durable, Ségolène Royal, à l\'Elysée (Paris), le 20 mai 2015.
La ministre de l'Ecologie et du Développement durable, Ségolène Royal, à l'Elysée (Paris), le 20 mai 2015. (PATRICK KOVARIK / AFP)
Il y aura bientôt à nouveau des pastilles sur les pare-brise. Du moins, pour les automobilistes qui le veulent. Ségolène Royal présente, mardi 2 juin, le dispositif des "certificats qualité de l'air", qui "vise à donner la possibilité aux utilisateurs des véhicules les moins polluants de bénéficier d'avantages de circulation".

Concrètement, il se matérialise par des pastilles de couleur collées sur les pare-brise. Les véhicules seront ainsi classés de un à six, des moins aux plus polluants. Les vignettes seront de couleur différente selon leur statut.

Elles seront disponibles à partir du 1er janvier, sur la base du volontariat, "pour les usagers qui le souhaitent" et en feront la demande via le système d'immatriculation des véhicules (gratuit durant les six premiers mois de mise en place du service, puis facturé environ 5 euros). En fonction de la couleur de leur pastille et des règles prises par les maires, les véhicules propres pourront circuler dans les zones de circulation restreinte ou encore bénéficier de modalités de stationnement favorables.

Votez, commentez, réagissez sur le site.

Etes-vous prêt à adopter le système des pastilles écologiques pour favoriser les voitures propres ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo