Doit-on mettre plus de moyens pour lutter contre le trafic de cannabis ?

Bernard Cazeneuve a dévoilé, jeudi, ses mesures pour lutter contre la violence et le trafic de drogue à Saint-Ouen.

La douane française montre une saisie de cannabis en provenance d\'Espagne au col du Perthus le 2 mai 2015.
La douane française montre une saisie de cannabis en provenance d'Espagne au col du Perthus le 2 mai 2015. (- / DOUANE FRANCAISE)
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a détaillé, jeudi 14 mai dans Le Parisien, une opération policière lancée mercredi à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Pour lutter contre la violence et le trafic de drogue dans certains quartiers, la police et la douane ont agi contre les vendeurs et consommateurs : 56 acheteurs ont été contrôlés et 49 d'entre eux ont été verbalisés.

Bernard Cazeneuve souhaite enrayer le trafic de drogue qui a s'opère au grand jour dans la ville. Ainsi, 50 policiers et CRS, appuyés par l'installation de douze nouvelles caméras de surveillance, seront déployés.

Pour lutter contre le trafic de drogue, le député socialiste Malek Boutih proposait, en janvier dans Le Point, de mettre certains quartiers sensibles "sous tutelle" de l'Etat. Il évoquait aussi la surveillance de quelques élus corrompus qui "passent des deals avec les voyous et les communautés par électoralisme".

Votez, réagissez, commentez sur le site.

Doit-on mettre plus de moyens pour lutter contre le trafic de cannabis ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo