Affaire Cahuzac : le Premier ministre et la ministre de la Justice doivent-ils être auditionnés ?

Après la deuxième audition de l'ex-ministre du Budget, mardi à l'Assemblée, une partie de la commission d'enquête parlementaire sur l'action du gouvernement dans cette affaire demande à entendre le Premier ministre.

François Hollande, Jean-Marc Ayrault et Jérôme Cahuzac, après le Conseil des ministres, le 30 janvier 2013, à Paris.
François Hollande, Jean-Marc Ayrault et Jérôme Cahuzac, après le Conseil des ministres, le 30 janvier 2013, à Paris. (PATRICK KOVARIK / AFP)
Après la deuxième audition, mardi 23 juillet, de Jérôme Cahuzac, une partie de la commission d'enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur l'action du gouvernement dans l'affaire de son compte à l'étranger continue de réclamer l'audition du Premier ministre.

Lors de son deuxième entretien avec la commission, l'ancien ministre du Budget a dit ne pas se souvenir avoir assisté à une réunion informelle avec Jean-Marc Ayrault. Il contredit ainsi son ministre de tutelle, Pierre Moscovici. Seul le Premier ministre pourrait trancher.

Par ailleurs, le Canard enchaîné affirme que la ministre de la Justice, Christiane Taubira, a reçu 54 rapports du parquet sur l'affaire depuis le 6 décembre 2012. Une révélation qui pourrait aboutir à une deuxième audition par la commission.

Affaire Cahuzac : le Premier ministre et la ministre de la Justice doivent-ils être auditionnés ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo