A titre personnel, avez-vous des raisons d'être en colère contre le gouvernement ?

Une note des préfets, publiée dans la presse jeudi 14 novembre, alerte les pouvoirs publics sur l'exaspération des Français. 

Une manifestation le 11 novembre 2013 sur les Champs-Elysées, à Paris.
Une manifestation le 11 novembre 2013 sur les Champs-Elysées, à Paris. (MICHEL STOUPAK / CITIZENSIDE.COM)
Après un rapport des renseignements généraux en octobre, les préfets tirent la sonnette d'alarme dans une note parue dans la presse jeudi 14 novembre. Ils constatent que la société est en proie à la crispation et à la colère, notamment à cause de la pression fiscale et de la stagnation des salaires. Résultat, les Français contestent l'action du gouvernement.

Les revendications se situent en dehors du périmètre syndical. Le pessimisme sur la situation économique ou le mal-être des fonctionnaires entraînent des actions spontanées de défiance face aux pouvoirs publics.

Pourtant, en juillet, 82% des Français pensaient que le pire était derrière eux et 43% avouaient mettrent de l'argent de côté, bien plus que la moyenne européenne à 37%. Un sondage CSA datant d'octobre montre que si 58% des Français sont  optimistes à titre personnel, en revanche, 60% sont pessimistes pour l'avenir de leur pays.

A titre personnel, avez-vous des raisons d'être en colère contre le gouvernement ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo