La Mairie de Paris part à la chasse au rouleau de papier toilette jetable

Ce produit, mis au point par Lotus, entraînerait des problèmes sur le réseau d'assainissement et donnerait de mauvaises habitudes aux Parisiens.

La mairie de Paris accuse le rouleau de papier toilette biodégradable, mis au point par Lotus, de provoquer des problèmes d\'assainissement.
La mairie de Paris accuse le rouleau de papier toilette biodégradable, mis au point par Lotus, de provoquer des problèmes d'assainissement. (GETTY IMAGES / JOHNER RF)

La Mairie de Paris en a ras la cuvette. Depuis trois mois, la marque Lotus fait de la publicité pour son nouveau rouleau de papier toilette biodégradable, pouvant être jeté dans la cuvette des WC après utilisation. Mais ce produit n'est pas du goût de l'adjoint PS chargé de la propreté à la Mairie de Paris, rapporte Le Parisien dans son édition du jeudi 17 juillet.

Mao Peninou accuse ce rouleau de provoquer des problèmes sur le réseau d'assainissement de la capitale et de donner de mauvaises habitudes aux Parisiens, raconte le quotidien. L'élu vient d'écrire un courrier à Lotus. "C'est un exemple criant d'une innovation technologique présentée comme positive alors qu'elle ne l'est pas du tout", explique-t-il au Parisien.

Les usines de traitement d'eau encrassées

Par ailleurs, "tout ce qui encourage à jeter des choses dans la cuvette est mauvais, souligne l'élu. D'autant que, si on le met dans le bac jaune, on sait parfaitement recycler ce tube en carton", ajoute Mao Peninou.

C'est une visite dans les égouts de Paris qui a alerté l'adjoint à la Mairie de Paris. "Même si le rouleau se décompose, il vient salir l'eau, provoque des dépôts et vient encrasser nos usines de traitement d'eau", poursuit-il. 

Le Parisien précise qu'aucune étude sur le sujet n'a encore été réalisée. De son côté, la société SCA Hygiène Product, maison-mère de Lotus, réfute les arguments de l'élu, et assure au quotidien "l'impact neutre pour l'environnement d'AquaTube, que celui-ci soit recyclé, composté ou jeté dans les toilettes".