L'objectivité de l'histoire suppose-t-elle l'impartialité de l'historien? Est-il absurde de désirer l'impossible ?

Ces sujets font partie des neuf proposés aux 331.575 élèves de terminale générale qui passaient le bac jeudi matin."Peut-on être sûr d'avoir raison?" ou "Peut-on se passer de toute religion ?", a-t-on demandé, entre autres sujets, aux 163.085 candidats au bac technologique, qui planchaient l'après-midi. Les candidats au bac pro commenceront lundi.

Des lycéens planchent sur l\'épreuve de philosophie du bac (18 juin 2009)
Des lycéens planchent sur l'épreuve de philosophie du bac (18 juin 2009) (F2)

Ces sujets font partie des neuf proposés aux 331.575 élèves de terminale générale qui passaient le bac jeudi matin.

"Peut-on être sûr d'avoir raison?" ou "Peut-on se passer de toute religion ?", a-t-on demandé, entre autres sujets, aux 163.085 candidats au bac technologique, qui planchaient l'après-midi. Les candidats au bac pro commenceront lundi.

Dans l'académie de Lille, plus de 10% des professeurs de philosophie ont dit refuser de corriger un tiers des copies qui leur sont confiées, jugeant leurs conditions et leur temps de correction dégradés.

Les candidats aux bacs général et technologique auront leurs autres épreuves écrites jusqu'à mercredi 24 juin, tandis que les 127.662 candidats au bac professionnel passeront les leurs de lundi 22 à vendredi 26 juin.

Au total 622.322 élèves de terminale au total passent le bac: 53% d'entre eux passent un bac général, 26% un bac technologique et 21% un bac professionnel.

"Au total, ce sont près de 4 millions de copies qui seront composées autour des quelque 5000 sujets élaborés pour cette session", a indiqué mercredi Xavier Darcos.

Le ministre de l'Education a décrit avec lyrisme le baccalauréat comme un "monument du système éducatif", un "Symbole de la République", une "institution désormais bicentenaire", un "rite de passage entre deux âges", "un sésame vers l'enseignement supérieur qui a su s'ouvrir progressivement à des générations toujours plus nombreuses".

Le ministre a présenté également une plateforme multimédia d'orientation, qui va être progressivement disponible sur l'ensemble des académies entre novembre et janvier prochains, après avoir été expérimentée à Amiens. Cette plateforme permet d'obtenir des
renseignements ou de discuter avec des conseillers par téléphone, courriel ou tchat.

A la rentrée sera également mis en place, sur le site de l'Onisep, un système de "géolocalisation des formations, qui permettra à chacun d'avoir accès à l'ensemble de l'offre de formation de l'Education nationale". Sera mis en place l'année prochaine un "passeport d'orientation" permettant aux élèves, dès la 5e, de garder la mémoire de leurs réflexions sur leur orientation et "d'assurer un meilleur suivi par les équipes éducatives", a ajouté Xavier Darcos.

Les sujets de philo

Série L (littéraire)
- L'objectivité de l'histoire suppose-t-elle l'impartialité de l'historien?
- Le langage trahit-il la pensée?
- Expliquer un extrait de "Le monde comme volonté et comme représentation" de Schopenhauer.

Série S (scientifique)
- Est-il absurde de désirer l'impossible?
- Y a-t-il des questions auxquelles aucune science ne répond?
- Expliquer un extrait de la "De la démocratie en Amérique" d'Alexis de Tocqueville.

Série ES (économique et social)
- Que gagne-t-on à échanger?
- Le développement technique transforme-t-il les hommes?
- Expliquer un extrait de "Essai sur l'entendement humain" de John Locke.

Le bac 2009 en chiffres

- Nombre de candidats: 622.322 inscrits (en légère hausse par rapport à 2008), dont 331.575 au bac général (53%), 163.085 au bac technologique (26%) et 127.662 au bac professionnel (21%). Les candidats individuels (28.392) représentent 4,56% de l'effectif global. Les épreuves passées en première concernent 484.468 élèves (séries générale et technologique).

- Le plus jeune candidat est âgé de 13 ans et trois mois (académie de Strasbourg). Le vétéran est âgé de 78 ans et sept mois (académie de Montpellier).

- 4.880 sujets ont été élaborés. 149.500 correcteurs et examinateurs recevront environ 4 millions de copies à corriger. La France compte 4.428 centres d'examen et les épreuves sont également organisées dans 82 pays étrangers.

- Les candidats peuvent choisir parmi 22 langues vivantes étrangères au titre des épreuves obligatoires et facultatives (allemand, anglais, arabe, arménien, cambodgien, chinois, danois, espagnol, finnois, grec moderne, hébreu moderne, italien, japonais, néerlandais, norvégien, persan, polonais, portugais, russe, suédois, turc, vietnamien). 24 autres langues sont au choix des candidats au titre des épreuves facultatives uniquement, ainsi que 11 langues régionales (du basque aux langues mélanésiennes).

- Pour le bac général, 17% des inscrits sont en série littéraire (L), 32% en série économique et sociale (ES) et 51% en série scientifique (S).

- Pour le bac professionnel, les candidats sont inscrits dans 66 spécialités allant de l'aéronautique à la vente. La série Sciences et technologie de la gestion (STG) est la plus courue avec 86.961 inscrits. Les techniques de la musique et de la danse (TMD) est la moins fréquentée, avec 331 candidats.

- Un candidat "coûte" en moyenne 43,60 euros pour le bac général, 72,49 euros pour le bac technologique et 60,75 euros pour le bac professionnel (selon les chiffres de la session 2007).

- Le bac est âgé de 201 ans puisqu'il est né d'un décret du 17 mars 1808. Les premiers bacheliers étaient au nombre de 31. La première bachelière, Julie Daubié, a décroché son diplôme en 1861, à 37 ans.