Cet article date de plus de sept ans.

L'obésité se propage aussi dans les pays pauvres

Un peu plus de deux milliards de personnes souffrent de surpoids ou d'obésité sur notre planète. C'est le triste constat d'une étude publiée dans la revue médicale "The Lancet", elle concerne 188 pays et porte sur les 30 dernières années. Contrairement à une idée largement répandue, ce phénomène ne touche pas uniquement les pays riches.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (L'obésité touche tout le monde quelque soit l'âge, le sexe ou la classe sociale © maxppp)

Un tiers de la population mondiale est obèse ou en surpoids montre cette étude publiée par la revue médicale The Lancet. Pendant longtemps, l'obésité était l'apanage des pays riches. Parmi les pays développés, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie sont particulièrement concernés avec plus de 60 % de personnes de plus de 20 ans obèses ou en surpoids. 

Mais aujourd'hui, un nouveau phénomène se profile tout aussi inquiétant : le surpoids et l'obésité s'installent également dans les pays pauvres ou en développement que ce soit au Moyen-Orient, en Amérique latine ou en Océanie. On peut citer l'Egypte, l'Arabie Saoudite, le Koweït, le Mexique, le Salvador, le Costa-Rica où d'ores et déjà l'obésité est largement répandue.  Aux iles polynésiennes Samoa, le taux de surpoids ou d'obésité dépasse 80 % tant chez les femmes que  chez les hommes.

Des personnes en surpoids de plus en plus jeunes

Autre phénomène inquiétant, les personnes en surpoids le sont de plus en plus jeunes. Entre 1980 et 2013, le nombre d'enfants obèses ou en surpoids a augmenté de 50% avec une hausse particulière chez les jeunes filles vivant au Proche-Orient et en Afrique du Nord. "Cette hausse est très inquiétante (...) dans la mesure ou l'obésité infantile peut avoir de graves conséquences sur la santé, notamment cardio-vasculaire, sur le diabète et de nombreux cancers " explique une chercheuse.

Seule bonne nouvelle, dans quelques pays développés, dont la France, l'obésité augmente moins vite depuis 2006.  Malgré tout souligne un chercheur, "au cours des trois dernières décennies, aucun pays n'a réussi à réduire son taux d'obésité et nous nous attendons à ce qu'il augmente régulièrement dans les pays à faibles et à moyens revenus, sauf si des mesures urgentes sont prises pour enrayer cette crise de santé publique ."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.